Dernières Chroniques

                   

Pause


BLOG EN SEMI-PAUSE JUSQU'AU 23/07/18
Les articles qui seront publiés durant cette période sont pré-programmés puisque je serais en vacances.
Vous pourrez suivre mes péripéties sur insta/twitter (lien de mes RS dans la colonne droite du blog) mais je ne répondrais aux mails/commentaires qu'en rentrant car je profite de cette période pour me déconnecter à fond et me ressourcer :)


jeudi 22 mars 2018

Objectif Livre Paris || Le Bilan (Mars 2018)

Hello mes p'tits lamas !
Reprise de cet article afin de vous parler de mon expérience à Livre Paris où je me suis rendue pour la première fois cette année (et plus généralement de mon premier weekend Parisien). 


Concernant le salon du livre en lui-même c'était une expérience à faire... mais que je ne suis pas si certaine de vouloir renouveler. Pas que je n'ai pas apprécié mais je pense que j'aurais plus envie d'essayer le salon de Montreuil par exemple que de refaire Livre Paris (même si on m'a prévenue que d'année en année Montreuil devenait de plus en plus populaire et que donc on se rapprochait doucement mais sûrement du même cirque).

Réflexions sur Livre Paris
Quelques petits trucs que j'ai noté à propos de ce premier Livre Paris et qui peuvent éventuellement être utile à savoir :
  • L'entrée dans le salon est bien - longue que ce que je craignais (sachant que nous avions acheté nos entrées en avance). On est arrivées vers 10h10 et 5 ou 6 minutes plus tard on était dedans. A noter aussi que même s'il pleuvait on est protégés quand on fait la queue ce qui est super appréciable (parce que nous on avait pas de parapluie... et que les autres gens sont dangereux quand eux ils ont des parapluies).
  • Il fait super chaud dans le salon, ce n'est pas un mythe. A peine arrivée j'avais déjà enlevé mon bonnet car j'avais chaud, puis au fil de la journée j'ai aussi retiré mon écharpe et mon sweat pour finir en tshirt + veste. Du coup même si vous ne comptez pas beaucoup acheter, le sac à dos est un must have pour ranger tout ça.
  • Prévoyez de bonnes baskets. Déjà que le poids du sac est dur pour le dos, le pire c'est de piétiner sur place des dizaines et dizaines de minutes (voir des heures) quand vous êtes dans une file. Puis dans tous les cas il n'y a quasiment pas d'endroits pour s’asseoir dans tout le salon (et rien d'organisé pour les personnes à mobilité réduite d'ailleurs).
  • Les gens sont des dangers publics. Attendez-vous à être bousculés toutes les deux minutes avec plus ou moins de force. Surtout quand vous faites la queue pour un auteur car les stands ne sont pas prévus pour contenir les files d'attentes, du coup vous attendez au milieu des allées et les gens vont vouloir couper avec plus ou moins de sympathie votre file pour circuler -même si y'a des bandes noires pour délimiter la file (c'est là que j'ai été bousculée le plus fort perso, alors que y'avait pourtant la bande de démarcation, ça m'en a déroulé l'écharpe et j'ai une de mes boucles d'oreille qui a volé à plusieurs mètres ^^' Cœur à ma copinaute Bea qui a d'ailleurs risqué de se faire écrabouiller la main pour aller me la récupérer.)
  • Si vous espérez croiser des copinautes, échangez vos numéros de téléphone (même si vous n'entendrez clairement pas votre téléphone, ni ne le sentirez vibrer). C'est comme ça qu'on a pu se retrouver avec Bea... Par contre avec Charlotte on a pas réussi à se croiser car on avait pas pensé à échanger nos numéros et que j'avais pas d'internet sur mon téléphone pour checker les réseaux (téléphone que dans tous les cas j'évitais de trop sortir puisque, comme je le disais, ça bouscule beaucoup).
  • Les files des auteurs américains font peur car elles sont très longues... et pourtant elles avancent bien plus vite que celles des auteures francophones (conseil qui nous a été donné par un employé de chez Robert Laffon et qu'on a pu vérifier puisqu'on avait vu Neal Shusterman alors même que ceux qui étaient arrivés dans la file de Victor Dixen en même temps que nous étaient encore loin). Clairement c'est sûrement car beaucoup sont timides en anglais et ne tiennent donc pas la jambe à l'auteur pendant 10 minutes (honnêtement la première dédicace du matin que je comptais faire je l'ai abandonnée car ça n'avançait paaaas et qu'on avait quand même envie de faire un tour avant de commencer à faire des files... pour vous dire on a moins attendu pour rencontrer V.E. Schwab et y'avait + de personnes devant nous vu qu'on était les dernières du groupe de 16h15). 
  • Si vous passez sur un stand le matin et que les dédicaces qui vous intéressent sont l'après-midi, essayez de demander des conseils sur l'heure à laquelle il vaudrait mieux arriver puisque le personnel des ME a une meilleure idée que nous de l'affluence à attendre. Par exemple on a fait ça chez Lumen et la jeune femme qui tenait la caisse nous a donné le bon conseil de venir chercher un ticket pour V.E. Schwab une bonne heure avant la dédicace, ce qui nous a permis d'être dans le premier groupe de sa deuxième vague de dédicace.
  • Y'a limite + de queue pour acheter à manger/boire que pour les dédicaces. Ça vaut donc peut-être le coup d'acheter ou préparer un truc avant (en plus les prix sont pas donnés).
  • Même si vous allez sur les stands dès le samedi matin y'aura déjà plein de trucs en rupture de stock que ce soit pour les livres ou les goodies. Du coup si vous hésitez à acheter une sortie récente sur le salon ou avant c'est pas plus mal de l'acheter avant et de l'emmener avec vous (du moment que ça rentre dans un sac à dos vous pouvez rentrez avec autant de livre que vous le souhaitez).
Book Haul
Maintenant : les livres que j'ai ramenés. J'ai essayé d'être raisonnable car j'étais venue à Paris avec simplement un sac à dos et un tote bag, du coup il fallait que mes livres y rentrent pour pouvoir les ramener avec moi dans le Sud. 
Tout d'abord j'ai enfin acheté mon premier roman de Maxime Chattam, un auteur que j'avais envie de lire depuis longtemps sauf que sa bibliographie est longue comme le bras et que je ne savais donc pas par où commencer. Heureusement Super Jumelle était là pour me conseiller puisqu'elle connait bien les romans de l'auteur. Et, forcément, en étant sur le stand Pocket j'ai fais un tour et je suis tombée sur Au-delà du mal qui m'a super intriguée. Du coup je l'ai aussi acheté.
Ensuite j'ai acheté Sangs Maudits sur le stand des éditions du Chat Noir et bien sûr je me le suis fait dédicacer pas Bettina que j'avais déjà rencontrée il y a quelques années sur un petit salon plus local (ceux qui me connaissent savent à quel point j'adore sa trilogie La Geste des Exilés, je crois que j'ai assez soûlé de monde après l'avoir découverte). 
Sur le stand de la Collection R j'ai choisi La Faucheuse et Phobos, les romans des deux auteurs qui étaient en dédicaces à ce moment-là. Finalement avec Séléna on a privilégié Neal Shusterman et j'ai donc mon exemplaire de La Faucheuse qui a été dédicacé. Après Victor Dixen est très souvent présent sur les salons donc je suis sûre que j'aurais l'occasion de faire dédicacer mon roman à un autre moment (et d'ici là je l'aurais lu avec un peu de chance).
Concernant les éditions Lumen j'ai décidée d'être là encore raisonnable et de ne pas commencer de nouvelles sagas. Du coup j'ai acheté le second tome de la trilogie Le Secret de l'Inventeur et j'ai avancé dans Gardiens des Cités Perdues en prenant le tome 5 (moment de honte : il a fallu que j'aille chercher dans mes photos instagram pour savoir si j'avais déjà acheté ce tome ou pas). Et, bien sûr, j'ai ensuite pu rencontrer V.E. Schwab à qui j'ai fait dédicacer mon exemplaire de Vicious (je me suis sentie seule, tout le monde dans la file avait un exemplaire de Shades of Magic, et j'étais la seule avec mon Vicious au milieu).
Et finalement en sortant du salon nous sommes allées à l'hôtel en face rencontrer la team des éditions Rebelle. On y est pas allées avant car on était pas sûres de pouvoir sortir et ré-entrer du salon (spoiler : vraisemblablement c'est possible, il faut demander un bracelet quelque part), du coup y'a certains auteurs que je n'ai pas vu car y'avait un roulement tout au long de la journée. Néanmoins Stéphane Soutoul était là donc j'ai pu faire dédicacer Je n'aimerai plus et parler d'Anges d'Apocalypse avec lui.

Bilan
Globalement j'ai quand même passé un super weekend et surtout j'ai pas été aussi stressée de me retrouver dans une grande ville inconnue que je le craignais (après j'étais avec une amie qui vit sur place et en qui j'ai totale confiance, si un jour je me retrouve seule dans la jungle parisienne c'est pas dit que je le vive aussi bien -même si je l'ai fait à Londres y'a plusieurs années et j'ai survécu). C'était d'ailleurs particulièrement top d'enfin rencontrer Séléna après bien 6 ou 7 ans d'amitié internet et ça m'a fait plaisir de rencontrer une copinaute de la blogo pour la première fois (Bea). En tout cas j'attends bien plus sereinement mon prochain séjour Parisien (cet été avec Séléna, qui va en avoir mal de voir ma tête, pour les concerts de Bruno Mars + Ed Sheeran et un passage à Disney) et ça c'est cool 😊

6 commentaires:

  1. C’est drôle, parce que même si c’était parfois long et que les gens étaient effectivement relous, je me suis dit que je retenterai sûrement l’année prochaine!!
    En plus je me suis après coup qu’on était pas passée au stand de J’ai lu alors que j’aurais pu y acheter Les étoiles de Noss Head, au lieu de le prendre en grand format chez Rebelle! ��
    En tout cas le salon aura eu le mérite de me couper ma panne lecture puisque après en avoir terminé 1 hier début aprèm, je pense terminer après le boulot le 2e livre que j’y ai acheté! ✌️
    En tout c’est vrai que c’était grave cool de se voir enfin IRL!!! Et qu’est-ce qu’il me tarde cet été!!!! ����������

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement je serais pas contre l'idée de le refaire non plus mais Montreuil ça m'intrigue vachement car c'est totalement axé jeunesse/YA donc y'a potentiellement que des trucs qui m'intéresseraient sur place (alors que là y'avait une grosse partie qui rametait du monde sans nous intéresser).
      Oui j'y ai pensé après que tu l'aies pris (mais tu l'avais déjà acheté donc c'était trop tard) ^^'
      Eh bah tu carbures dis donc ! Tu vas vite écouler tout ce que tu avais acheté en fin de compte :P J'ai terminé deux romans cette semaine aussi, le salon nous a fait du bien ^^
      Moi aussiiiiii ! Je sens que ça va être épique :D (bon entre Bruno, Ed, et Disney, j'vois pas comment on pourrait les rater ces vacances xD)

      Supprimer
    2. Ah mais j’ai carrément envie de faire celui de Montreuil!!! J’ai même déjà commencé à regarder si y’avait des infos sur celui de cette année déjà, et à regarder comment y aller! Et c’est pas du tout compliqué et ça prend à peine 1h! 😜😜
      En plus c’était trop un achat compulsif! À part les pocket j’ai acheté des livres ajoutés récemment dans ma wish list. Les étoiles de Noss Head est dans ma wish depuis si longtemps que je l’avais limite oublié... 😅
      Sachant qu’en plus j’ai fait ma fainéante plusieurs matins de la semaine, je suis assez satisfaite de mon rythme 😉
      Concrètement y’a rien qui pourrait gâcher ces vacances 😝

      Supprimer
    3. Mais en fait t'es trop bien placée par rapport à Paris, t'as tout qui est accessible facilement 😆
      C'est le risque des salons ça. Tu as beau te dire que tu vas acheter des livres bien précis, ou ceux qui sont en haut de ta wish list, et tu finis toujours par craquer pour des trucs pas du tout prévus 😂
      La prochaine fois que tu as une panne de lecture tu sais ce qu'il faut pour te motiver : un p'tit salon du livre 😜

      Supprimer
  2. Sauveuse de boucles d'oreilles à votre service. Je te le redis cela a été un plaisir de te rencontrer en vrai et de passer un moment avec toi. :) Paris c'est chouette, il faut prendre le meilleur et laisser le côté moins sympa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait ! Je crois que c'est valable pour tous les endroits au final, y'a toujours des petits points négatifs mais la plupart du temps le positif est carrément majoritaire et il vaut mieux se concentrer sur ça :)

      Supprimer

❤️