Dernières Chroniques

                 

mardi 17 février 2015

Pivot Point, Tome 1

Éditeur français : Aucun.

La vie d'Addison Coleman est un gros "Et si ?". En tant que Chercheuse, un genre particulier de clairvoyance, à chaque fois qu'Addie se retrouve face à un choix elle à la possibilité de jeter un œil sur le futur et de voir les conséquences. Alors lorsque ses parents lui disent qu'ils divorcent et qu'elle doit choisir avec qui elle vivra, une Recherche n'a jamais été aussi importante pour elle.

Dans un futur Addie vie avec sa mère dans l'environnement qu'elle a toujours connu et est courtisée par le garçon le plus populaire de l'école. Dans l'autre elle est la nouvelle élève de l'école, où elle craque pour un discret et mignon artiste. Mais alors Addie se retrouve entraînée dans une enquête pour meurtre et son destin prend un tournant bien plus obscur. Avec tant à perdre dans chacun de ses futures, Addie devra décider quelle réalité est-elle prête à vraiment vivre, et laquelle est-elle prête à abandonner.
(Traduction personnelle. Citez le blog si vous la reprenez ailleurs.)

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ou du moins à ce que je pensais, Pivot Point n'est pas une dystopie ou un roman futuriste. En fait le roman se déroule dans notre monde, de manière contemporaine, mais avec un aspect surnaturel apporté par la présence de personnes possédant des pouvoirs mentaux. Ces derniers vivent entre dans le "compound", une sorte de ville secrète implanté au nez et à la barbe des "normaux". C'est donc dans cette configuration qu'a grandi notre héroïne, Addie, dont le pouvoir est une forme de clairvoyance particulière appelée divergence. En effet, placée face à un choix, la jeune femme a la possibilité d'effectuer une Recherche sur un temps donné afin de voir les deux chemins différents qui s'offrent à elle et de donc faire son choix en toute connaissance de cause. D'autres humains vivants dans cette communauté ont des pouvoirs différents comme le père de l’héroïne capable de discerner les mensonges de la vérité, sa mère qui a la particularité de convaincre, ou encore sa meilleure amie Laila qui peut effacer des événements d'une mémoire. Lorsque les parents d'Addison divorcent, elle se retrouve donc face à un nouveau choix : rester dans la communauté avec sa mère ou partir vivre parmi les normaux avec son père. Elle lance donc une Recherche sur plusieurs semaines afin de voir où ces deux chemins vont l'emmener et c'est là que l'aventure commence réellement pour nous.

Ainsi le roman se concentre en très grande partie sur la Recherche d'Addison où nous suivons ces deux chemins alternatifs. Chaque chapitre alterne entre une voie et l'autre : un chapitre si elle reste auprès de sa mère, puis un chapitre si elle suit son père. Cela offre donc un concept vraiment original et intéressant jusque dans la construction du récit. De plus le fait que les deux environnements soient bien différents permet d'apporter une certaine cassure et pas mal de richesses, le tout étant extrêmement bien géré pas l'auteur. En effet, si on parfois l'impression de suivre deux récits totalement disparates, il y a assez de points communs et d’événements partagés entre les deux histoires pour qu'on ne perde pas de vue l'objectif premier de l'histoire. La balance entre les divergences, qui rendent les récits bien distincts, et les ressemblances, qui permettent de les connecter, est donc parfaitement équilibrée.

Bien sur le fait que deux histoires se développent en parallèle peut déstabiliser lorsqu'on développe une préférence pour l'une des deux et qu'on se dit qu'on sauterait bien un chapitre pour poursuivre un peu plus longtemps avec les personnages qui nous intéressent vraiment. Néanmoins Kasie West a pensé à tout, même à notre éventuel penchant pour une voie au détriment de l'autre, et on se rend bien vite compte qu'on ne peut pas se permettre de rater quoique ce soit peu importe la "vie" d'Addie que l'on favorise. Des éléments clés de l'intrigue principale se trouvent de chaque côté et on perdrait donc énormément en ne sautant ne serait-ce qu'un seul jour d'une des deux "vies". 

Personnellement j'ai grandement préférée le chemin où Addie décide de vivre avec son père parmi les personnes "normales", aussi surprenant que cela puisse paraître. A l'origine on se dit que forcément l'aventure qui sera la plus intéressante sera celle où Addie évolue dans la communauté emplie de personnages aux pouvoirs divers et variés. Cependant cette partie a deux défauts que n'a pas l'autre. Le premier c'est que Addie est beaucoup moins affirmée en tant que personnage dans sa vie dans cette communauté. Elle se laisse un peu trop tirer par sa meilleure amie Laila, qui est au demeurant très sympathique, et par la suite elle se laisse également un peu trop influencer par Duke. Finalement elle nous parait bien moins mature dans cette vie que dans l'autre. Le second défaut de cette voie, c'est que dans la communauté il n'y a pas Trevor ! Trevor c'est un personnage que Addie rencontre parmi les normaux dans son autre vie, et franchement ce personnage est génial ! Je l'ai adoré et l'amitié qui se crée entre Addison et lui est réellement attendrissante. De plus Addie est clairement un meilleur personnage au contact de Trevor qu'elle ne l'est au contact de son entourage dans la communauté. 

Néanmoins si je devais apporter un petit bémol au concept de communauté réservée aux personnes ayant des pouvoirs mentaux, c'est que ces derniers ont accès à une technologique bien plus avancée que les normaux. Or cela n'a clairement pas de sens. Si on peut comprendre que les personnages eux-même ne savent pas réellement pourquoi ils sont dotés de capacités extraordinaires et pas le reste du monde, on a du mal à avaler qu'ils aient accès à des technologies clairement supérieures et à des avancés médicales majeures. Sachant qu'ils ont le droit de vivre parmi les normaux, on nous dit d'ailleurs clairement que des personnes célèbres ou de pouvoir ont en fait des capacités mentales, il est clairement bancal de se dire que la technologie ne les suit pas. J'espère sincèrement que ce seront des points abordés dans le second tome car c'est vraiment la seule chose qui est problématique dans cet univers crée par l'auteure, ce serait donc dommage de ne pas revenir dessus et de laisser un simple détail devenir un vrai défaut de vraisemblance.

Pivot Point est ainsi un roman qui m'a séduite de la première à la dernière page. J'ai réellement apprécié la façon dont l'auteure a choisi de construire son récit et le fait qu'elle contrôle totalement les éventuels problèmes de dissociation. De plus les personnages sont globalement fortement attachants et, bien qu'on devine une partie de la trame policière de l'histoire, il y a toujours des éléments surprenants, voir déchirants, qui viennent nous bouleverser. Cette lecture fut donc une jolie réussite et je suis déjà curieuse de lire le second tome qui conclura l'histoire d'Addison.

Note : ★★★★★

6 commentaires:

  1. Il a l'air vraiment pas mal et en plus, j'aime beaucoup la couverture *_*

    RépondreSupprimer
  2. Oulalalalalalala il faut que je le sorte de ma PAL! Merci pour ta chronique, je n'en avais pas encore lu sur ce bouquin et tu me motives trop! :p <3

    RépondreSupprimer
  3. C'est la première chronique que je lis de ce livre et tu m'as convaincue ^^

    RépondreSupprimer
  4. Ca n'est pas mon genre de lectures du moment mais pourquoi pas, tu m'as donnée envie de le lire! ^^

    RépondreSupprimer
  5. J'avais trop envie de lire ce livre et ta chronique me donne encore plus envie de le faire! :)

    RépondreSupprimer
  6. Je ne connaissais pas du tout ce livre mais maintenant j'en ai très très très envie ^^ merci beaucoup :p

    RépondreSupprimer

❤️