Dernières Chroniques

                 

mercredi 7 janvier 2015

Ten Tiny Breaths - Tome 1 : Respire

(lu en VO)
Titre original : Ten Tiny Breaths #1
Éditeur FrançaisHugo Romans, Collection New Romance. Sortie le 5 Février 2015.

Kacey Cleary’s whole life imploded four years ago in a drunk-driving accident. Now she’s working hard to bury the pieces left behind—all but one. Her little sister, Livie. Kacey can swallow the constant disapproval from her born-again aunt Darla over her self-destructive lifestyle; she can stop herself from going kick-boxer crazy on Uncle Raymond when he loses the girls’ college funds at a blackjack table. She just needs to keep it together until Livie is no longer a minor, and then they can get the hell out of Grand Rapids, Michigan.

But when Uncle Raymond slides into bed next to Livie one night, Kacey decides it’s time to run. Armed with two bus tickets and dreams of living near the coast, Kacey and Livie start their new lives in a Miami apartment complex, complete with a grumpy landlord, a pervert upstairs, and a neighbor with a stage name perfectly matched to her chosen “profession.” But Kacey’s not worried. She can handle all of them. What she can’t handle is Trent Emerson in apartment 1D.

Kacey doesn’t want to feel. She doesn’t. It’s safer that way. For everyone. But sexy Trent finds a way into her numb heart, reigniting her ability to love again. She starts to believe that maybe she can leave the past where it belongs and start over. Maybe she’s not beyond repair.

But Kacey isn’t the only one who’s broken. Seemingly perfect Trent has an unforgiveable past of his own; one that, when discovered, will shatter Kacey’s newly constructed life and send her back into suffocating darkness.

Qu'on se le dise, j'ai entendu beaucoup de bien de Ten Tiny Breaths. Je n'en ai même entendu que du bien. C'est un New Adult qui ressortait très souvent dans mes recommandations Goodreads et puisque les avis que j'avais pu en lire étaient dithyrambiques je pensais que j'allais adorer. Pourtant il faut que je vous avoue que la déception ne fut pas loin. Je cherche encore ce qui a fait l'originalité de Ten Tiny Breaths pour avoir de tels avis et j'ai du mal à trouver... 

Le roman suit Kacey, une jeune femme qui a vu sa vie basculer quatre ans auparavant lorsque la voiture de trois jeunes hommes ivres a percuté celle dans laquelle elle se trouvait avec ses parents, sa meilleure amie, et son petit ami. La jeune femme est restée coincée des heures dans la carcasse consciente de sa main dans celle refroidissant de son copain mort sur le coup, du corps sans vie de sa meilleure amie écrasé contre le sien, et de la dernière respiration de sa mère. Autant dire que cet événement la marqua à jamais et fait qu'elle vit dans le déni total de sa peine et sa douleur. Finalement la seule chose qui la tient en vie est sa sœur cadette Livie, seule rescapée de la famille puisqu'elle n'était pas présente le jour de l'accident. Après la tragédie les deux adolescentes ont été recueillies chez une tante, cependant lorsque leur oncle a un geste déplacé à l'encontre de sa sœur, Kacey plie bagage et emmène Livie avec elle à Miami. Là-bas, entre leur voisine excentrique mais attachante, sa fille adorable, et le particulièrement canon Trent avec qui Kacey ressent une connexion profonde et immédiate, la jeune femme ne va pas avoir d'autre choix que d'apprendre à sortir enfin la tête de l'eau.

Si le sujet est donc prometteur j'ai été beaucoup plus septique sur son exécution et ses personnages. Tout d'abord Kacey n'est pas une héroïne particulièrement agréable ou attachante. Bien sur on s'attend à ce qu'elle soit relativement complexe suite au traumatisme qu'elle a subit, et pour lequel elle n'a clairement pas reçu l'aide psychologique qu'elle aurait du. Néanmoins l'auteure nous présente ses failles un peu trop comme des faits avérés. J'aurais sincèrement apprécié qu'il y ait plus de travail en amont afin que l'on ressente réellement la détresse de ce personnage. Au final ce n'est vraiment pas assez exploité et travaillé, ce qui crée une distance un peu trop convenue et c'est dommage. C'est dommage car un personnage souffrant de stress post-traumatique c'est la certitude d'un grand potentiel et de situations déchirantes et touchantes, mais encore faut-il que ce soit suffisamment bien manœuvré. 

De plus la relation avec Trent, qui va créer la romance au centre du récit, dessert encore plus cet aspect. En effet se retrouve dans une situation d'instalove pour la moins déconcertante. Le jeune homme nous est présenté comme canon, sans grand chose de plus profond, et on a du mal à réellement comprendre pourquoi Kacey semble si vite avancer avec lui. On nous parle sans cesse de ses problèmes relationnels depuis l'accident et il suffit pourtant d'un coup d’œil à Trent pour que tout change. C'est franchement abusé et cela décrédibilise un peu cet aspect psychologique déjà peu installé. Le pire c'est quand même le retournement de situation qui intervient dans la seconde partie du roman et qui rend presque l'ensemble risible. Je ne plaisante pas. C'est le retournement de situation le plus cliché et absurde que j'ai eu le déplaisir de voir. Sincèrement je crois même que dans les Feux de l'Amour ils oseraient plus l'utiliser tellement c'est gros. Et creepy.

Néanmoins, au delà de tout ces défauts, j'ai plutôt bien apprécié l'effort de parler de ce thème assez compliqué. L'alcool au volant c'est quelque chose qu'on a du mal à débanaliser dans notre société et c'était donc assez courageux de la part de K.A. Tucker de s'aventurer sur ce terrain en nous permettant de suivre quelqu'un qui fut victime de ce fléau. C'est assez intéressant de voir le cheminement personnel que Kacey devra entreprendre concernant cet accident, elle qui resta bloquée à la partie "colère" du deuil. Et je pense que c'est une stade que beaucoup de familles ont du mal à dépasser dans ce genre de situation, y'a qu'à regarder le nombre d'histoires atroces d'alcool au volant que l'on peut voir dans les journaux télévisés. Et je vous parle même pas des décisions de justice qui s'en suivent et qui ont souvent de quoi retourner l'estomac des victimes et leurs familles. Bref c'est un sujet sensible et d'actualité, peu traité dans la littérature mais qui a donc enfin une place de choix dans un roman. L'intention est donc plus que louable et appréciable.

Globalement j'ai donc été déçue par Ten Tiny Breaths. On reste beaucoup trop en surface alors que l'auteure aurait pourtant pu réellement assumer sa prise de position d'aborder un sujet si sensible jusqu'au bout. Et si l'intention est pourtant bonne, le peu d'attention apporté à la psychologie des personnages reste un frein. De plus la route fantasque emmenée par un retournement de situation beaucoup trop cliché fait perdre un peu plus de crédibilité à l'ensemble... L'idée était donc bonne, avec un réel potentiel, mais n'est malheureusement pas assez aboutie à mon sens pour que le roman tienne réellement la route. Dommage.

Note : ★★★☆☆

6 commentaires:

  1. C'est terrible parce que, quand on a énormément de livres dans sa WL (et qu'on compte bien les acheter tous^^), un avis négatif devrait être une aubaine genre "bon ben ça fera ça de moins dans la WL"... Et parfois... Tu lis l'avis négatif et tu te dis juste "ahhh j'ai envie de savoir si je ressentirais la même chose!" et du coup... BREF. C'est l'histoire de la WL sans fin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis exactement comme toi donc je comprend ;) Si l'avis est positif j'ai encore plus envie d'acheter et s'il est négatif je veux trop me faire ma propre opinion. Nous sommes irrécupérables...

      Supprimer
  2. Oh dommage, c'est un roman qui me fait très envie. J'espère qu'il me plaira davantage qu'a toi ^^

    RépondreSupprimer
  3. Oh la la.... J'attends tellement ce roman et là du coup j'espère ne pas être déçue :) Je le lirais quand même, mais c'est dommage que ça ne l'ai pas fait avec toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il ne faut pas trop en attendre, il est un peu sur-vendu en général.

      Supprimer