Dernières Chroniques

                 

dimanche 9 novembre 2014

Si Loin de Toi

(lu en VO)
Titre original : Far From You
Éditeur Français : Robert Laffont, Collection R. Sortie le 13 Novembre 2014.

Quand la vérité ne vous laisse plus respirer...

Sophie Winters a failli mourir. Deux fois.
La première fois, elle est âgée de quatorze ans et réchappe à un terrible accident de voiture qui la laisse avec de multiples cicatrices, une jambe qui boite et une dépendance à l'oxycodone, un puissant antidouleur dont il lui faudra plusieurs années pour se désintoxiquer.
La seconde fois, elle a dix-sept ans, et ce n'est plus un accident. Sophie et sa meilleure amie Mina se font attaquer dans les bois par un homme masqué. Sophie survit, mais Mina n'a pas cette chance. Lorsque les policiers concluent à un deal de drogue qui a mal tourné, rejetant partiellement la faute sur Sophie, personne ne veut croire ce qui est pourtant la vérité : cela fait plusieurs mois que Sophie est clean, et c'est Mina qui l'a conduite dans les bois lors de cette nuit fatale pour un rendez-vous auréolé de mystère.
Après un séjour forcé en cure de désintoxication, Sophie revient chez elle se confronter à une nouvelle réalité plus que glaçante. Le frère de Mina ne veut plus lui adresser la parole, ses parents craignent qu'elle ne fasse une rechute, ses anciens amis sont devenus des ennemis, et Sophie doit réapprendre à vivre sans celle qui était sa moitié. Pire encore, personne ne se pose les bonnes questions et Sophie va devoir démasquer le meurtrier par ses propres moyens. Mais à chaque petit pas qu'elle fait, Sophie s'approche davantage d'une révélation totale, sur elle-même, sur Mina... et sur le secret que les deux amies partageaient.

Pour moi il y a deux éléments forts dans Si Loin de Toi, et ce ne sont d'ailleurs pas forcément les deux éléments que j'attendais. En effet la description du roman mettant si explicitement en avant un meurtre je m'attendais clairement à ce que l'élément le plus fort du récit soit la traque et l'aspect thriller promis. Au final pourtant c'est peut-être l'absence de force dans l'intrigue qui a fait que le roman ne fut pas un coup de cœur pour moi. Je n'ai pas trouvé l'intrigue pure si bien développée que cela et au final elle passe vraiment en second plan. On a même pas assez éléments pour jouer à l'apprenti détective et pour ma part j'ai eu le sentiment que la résolution du meurtre de Mina tombait un peu à plat. Finalement on a plus un sentiment de soulagement et de plénitude connaissant le fin mot sur l'histoire sur laquelle elle travaillait, et qui l'a faite tuer, plutôt que sur son propre meurtre. Concernant son affaire les éléments ne sont pas assez bien déployés et on ne peut pas dire qu'on atteigne une issue satisfaisante à cause de cela.

Néanmoins, comme je l'ai évoqué, si ce n'est pas l'intrigue qui rend le roman si attrayant, c'est bel et bien les personnages et les relations qu'ils entretiennent. Tout d'abord Sophie, la narratrice, est un personnage complexe et pleins de failles au point qu'on ne soit pas sur qu'elle nous offre un point de vue vraiment objectif sur les événements. Elle a vécu déjà beaucoup d'épreuves, un accident de la route qui l'a laissée diminuée avec une addiction aux médicaments, et le meurtre de sa meilleure amie, sous ses yeux, l’emmènent tout proche du précipice. C'est une jeune fille de 17 ans à la fois extrêmement fragile et paradoxalement d'une force qui demande le respect.

Mais la vraie fascination du lecteur est à 200% pour la relation qu'elle entretenait avec Mina. Grace au récit qui s'entrecoupe entre passé et présent on a un vrai regard complet sur les liens qu'elles partageaient. Et ce n'est pas toujours beau à voir. Leur relation est ambiguë et complexe, heurtée par les non-dits et les peurs de chacune. C'est un savant mélange entre une vérité écorchée et de terribles secrets qui se déploie devant nous.

De plus le personnage même de Mina n'est pas forcément appréciable. En tout cas pour ma part elle est loin d'avoir été un personnage pour lequel j'ai réellement ressenti de l'attachement. Elle est sans merci, parfois cruellement égoïste, et prend beaucoup sans réellement se soucier des conséquences. Cela m'a particulièrement marqué lorsqu'on constate le mal qu'elle peut faire à son frère aîné Trev pour servir ses propres intérêts. Il y a des flashbacks qui m'ont sincèrement fait mal au cœur pour lui en constatant la cruauté rampante de Mina à son égard, et c'est d'autant plus insoutenable lorsqu'on sait à quel point il aime sa petite sœur. Au final je trouve que c'est plutôt culotté de la part de l'auteure de nous offrir un roman qui tourne autant autour d'un personnage si compliqué à appréhender. J'ai beau ne pas avoir apprécié Mina, loin de là même, j'ai été fascinée par la façon dont toutes les pièces du puzzle dont elle est le centre s’imbriquaient.

Bien sur la relation entre les deux jeunes femmes prend tant d'importance dans le récit, les autres protagonistes que l'on croise nous restent très secondaires. Néanmoins j'ai adoré Trev, le frère aîné de Mina, et c'est typiquement le personnage qui a su faire fondre mon petit cœur de glace. Au-delà de tout le tragique du duo Sophie/Mina, on s'attache beaucoup à ce personnage qui se retrouve malgré lui pris au milieu sans avoir toutes les cartes en main et on se sent même proche de sa situation. J'ai aussi plutôt apprécié Rachel, qui est le seul soutien dont bénéficie réellement Sophie au début de l'histoire, et Kyle, l'ex petit-ami de Mina dont on ne pense vraiment pas qu'on arrivera à l'apprécier. Globalement je trouve que Tess Sharpe a su nous proposer des personnages relativement bien construits malgré leur présence parfois éparse. Si c'est bel et bien Sophie et Mina qui sont les stars de Si Loin de Toi, on a pas cette impression de vide intersidéral quand on quitte le duo principal et c'est extrêmement agréable à lire.

Ainsi si Si Loin de Toi ne m'a pas offert le thriller captivant auquel je m'attendais, j'ai été agréablement surprise part le travail de psychologie effectué par Tess Sharpe sur ses personnages. L'auteure décide de nous plonger dans une amitié complexe et dévorante, nous faisant découvrir avec horreur les conséquences et séquelles restantes après qu'elle ait tout balayé sur son passage. Sans trop vouloir m'étendre sur certains des thèmes évoqués pour ne spoiler personne, je dois dire que Tess Sharpe a su exploiter certains éléments pouvant être considérés comme tabous de manière plutôt sensible. Bref, Si Loin de Toi reste une réussite et une belle découverte à faire si vous avez l'occasion de le lire !

Note : ★★★★★

18 commentaires:

  1. Il me fait très envie !
    Merci pour cette jolie chronique :D

    RépondreSupprimer
  2. Ton avis me donne encore plus envie ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Le livre à l'air super, très jolie chronique ! :)

    RépondreSupprimer
  4. Réponses
    1. ;) J'espère que le roman te plaira en tout cas !

      Supprimer
  5. Il me tente ^^
    D'ailleurs, est-ce qu'il est compliqué à lire en VO ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un contemporain Young Adult donc je pense qu'il reste assez accessible :)

      Supprimer
    2. Je verrai si je le lis en VO ^^

      Supprimer
  6. Le livre a l'air sympa, je ne le connaissais pas mais pourquoi pas :)
    Les personnages ont l'air originaux et de changer par rapport aux livres habituels en tout cas !

    RépondreSupprimer
  7. Même si le côté thriller n'était apparemment pas au rendez-vous, tu attises tout de même beaucoup ma curiosité !
    J'attends beaucoup ce livre. J'espère aimer :)

    RépondreSupprimer
  8. Il me tente beaucoup ! En plus, la couverture me plaît bien ^^

    RépondreSupprimer
  9. Il me faut cette merveille ! L'histoire me fait saliver :)

    RépondreSupprimer
  10. Une très belle chronique qui va avec la couverture *-* Il faut absolument que je le lise ^.^ =D

    RépondreSupprimer

❤️