Dernières Chroniques

                 

mardi 2 septembre 2014

Ugly Love

Éditeur Français : Hugo & cie, Collection Hugo Roman - New Romance. Sortie le 5 Novembre 2015.

Lorsque Tate Collins rencontre le pilote Miles Archer, elle sait que ce n'est pas le coup de foudre. Ils ne pourraient même pas dire qu'ils sont amis. La seule chose que Tate et Miles ont en commun est une indéniable attraction mutuelle. Une fois que leurs désirs sont révélés, ils réalisent qu'ils ont le parfait compromis. Il est contre l'idée de l'amour, elle n'a pas le temps pour ça, ce qui leur laisse juste le sexe. Leur arrangement a tout pour être sans heurs, aussi longtemps que Tate saura se plier aux deux seules règles de Miles.

Ne jamais poser de questions sur le passé.
Ne pas espérer de futur.

Ils pensent pouvoir le supporter, mais réalisent presque immédiatement que c'est loin d'être le cas.

Des cœurs sont infiltrés.
Des promesses sont brisées.
Des règles sont détruites.
Love gets ugly.
(Traduction personnelle)

Comment ? Comment est-ce possible pour une seule et même auteure de nous proposer des livres aussi parfaits les uns après les autres ? Si je ne me faisais pas d'illusions après ma lecture de Maybe Someday, tout simplement car c'était impossible de faire mieux que la perfection, je ne m'attendais certainement pas à ce que Ugly Love soit tout autant génial et parfait !

 Love isn't always pretty. Sometimes you spend all your time hoping it'll eventually be something different. Something better. Then, before you know it, you're back to square one, and you lost your heart somewhere along the way. 

Les deux personnages principaux, Miles et Tate, sont une fois de plus de vrais petits bijoux. En particulier Miles qui a la particularité, comme la quasi totalité des personnages masculins imaginés par Colleen Hoover, d'être une vraie claque dans la figure. A se demander où l'auteure va chercher l'inspiration pour créer des personnages si bruts et vrais les uns après les autres ! Et ne vous y trompez pas, l'auteure n'est pas pour autant allée copier du côté de ses précédents héros. Miles n'a rien à voir avec Will, Holder, ou Ridge. C'est un personnage tout à fait singulier des autres, mais qui a pourtant tout autant d’impact sur le lecteur. Avant ma lecture d’Ugly Love j’étais très certaine en disant que Ridge était le héros de Colleen Hoover qui m’avait le plus bouleversée… Ma lecture de ce roman terminée, je n’en suis plus si certaine. Parce que à chaque fois que je repense à Miles j’ai encore le cœur qui se serre. Pourtant ce n’est pas le personnage le plus facile à cerner, loin de là. Pendant un bonne partie du roman on s’interroge sur ses motivations et surtout sur le passé à propos duquel il est si peu loquace. Tout comme Tate d’ailleurs.

La jeune femme fait partie de ses héroïnes très facilement appréciables. Elle sait qui elle est, où elle espère aller dans son futur, et ce qu’elle veut. Elle n’a jamais honte d’assumer ses choix et c’est quelque chose que j’ai grandement apprécié, encore plus dans la configuration sur laquelle se construit ce roman. Bien sûr elle fini par tomber dans le piège de la relation sans attaches que Miles et elle s’étaient promis. Mais on ne peut pas vraiment l’en blâmer car à sa place on aurait certainement couru tête baissée dans ce même piège. Et on peut encore moins l’en blâmer lorsqu’on sent que Miles est de son côté dans le déni de leur relation. Du coup on est “Team Tate” du premier chapitre jusqu’au dernier. Et c’est encore une fois tout à l’honneur de l’auteure de savoir nous proposer des personnages féminins aussi intéressants et qui tiennent si bien la distance face à ses protagonistes masculins si souvent torturés et imposants par leur charisme.

 A kiss is so much easier than what we're doing. When you kiss, you can close your eyes. You can kiss away the thoughts. You can kiss away the pain, the doubt, the shame. When you close your eyes and kiss, you protect yourself from the vulnerability. 

Bien sur je ne peux pas écrire cette chronique sans parler de ce qui se cache derrière le côté plus léger de  la relation sans attaches qui se créée entre nos deux héros. Soyez rassurés, je ne spoilerais rien et ne donnerais même pas d’indices peu subtils sur ce qui se cache dans le passé de Miles, mais le moins qu’on puisse dire c’est que Colleen Hoover déploie encore toute sa sensibilité à évoquer des thèmes difficiles. C’est une des rares auteures capable de garder autant de pudeur sur un événement compliqué et traumatique sans pour autant y enlever sa force et son impact.


A noter également que le roman n’est pas réellement un New Adult, l’auteure elle-même ayant évoqué le fait qu’il soit plus adulte que les précédents. Cela se ressent notamment par l’environnement des personnages, se passant bien loin de toute forme d’éducation, mais également par l’aspect charnel faisant partie intégrante de la relation entre nos héros et de son évolution. Néanmoins ce n’est pas des scènes explicites pour le simple fait de l’être, bien au contraire elles servent à faire évoluer Tate et Miles. Sachant qu’ils créent leur relation sur cette attirance mutuelle, il est forcément évident que son évolution se fasse ressentir sur des moments intimes entre eux. Ainsi si on est loin d’une configuration de “sexe juste pour du sexe” propre à un roman érotique, il faut comprendre que ces scènes sont pour autant présente et rangent donc automatiquement le roman dans la catégorie “Adulte” à mon sens. Après je ne pense pas que quiconque puisse se plaindre d’en avoir été surpris, après tout le résumé est très explicite sur la nature de “l”amitié” entre Miles et Tate !

 Ugly love becomes you. Consumes you. Makes you hate it all. Makes you realize that all the beautiful parts aren't even worth it. Without the beautiful, you'll never risk feeling the ugly. So you give it all up. You give it all up. You never want to love again, no matter what kind it is, because no type of love will ever be worth living through the ugly love again. 

Ugly Love est donc un nouveau chef-d’oeuvre de sensibilité made in Colleen Hoover. Les personnages sont poignants, la plume sublimement maniée, et certains passages nous laissent une fois de plus dans un état de détresse propice à aller se cacher dans un coin pour pleurer avec sa couverture doudou. Je dois dire que depuis son premier roman, Slammed, le niveau des romans de cette auteure n’a fait que progresser pour arriver à une apothéose avec Maybe Someday… Eh bien cette apothéose se prolonge et se confirme à 800% avec Ugly Love !

Note : 

20 commentaires:

  1. Bonjour Althea,
    J'aimerais commencer à lire en anglais et ce bouquin ayant l'air passionnant je pense que le sujet me permettrait de m'y accrocher.
    Penses-tu qu'en terme de tournure de phrase et de vocabulaire il puisse être accessible ? Les extraits que tu as parsemés dans ta chronique me laisse envisager une réponse positive...
    Merci pour ton retour et bonne journée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que la lecture est accessible si tu as un niveau plutôt correct en anglais. De plus le roman est un contemporain donc il n'y a aucun vocabulaire particulièrement compliqué. Néanmoins si tu veux te faire une idée plus précise, les premiers chapitres sont accessibles sur le compte wattpad de l'auteure ; http://www.wattpad.com/story/20285539-ugly-love-excerpt
      J'espère que cela pourra t'aider à te faire une idée du niveau et que celui-ci te sera accessible, c'est vraiment un superbe roman à découvrir :)

      Supprimer
    2. Merci pour ta réponse rapide ;) Je vais commencer par les 1er chapitres effectivement, merci du tuyau !

      Supprimer
  2. Non je ne céderais pas, Hopeless d'abord. Non je ne céderais pas, non je ne céder... *part cherche sa carte de crédit*.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais mais mais... Tu vas le lire Hopeless un jour quand même ? :P

      Supprimer
  3. Voilà ! Je l'ajoute à ma wishlist, tu es contente ? Ahaaaha =D

    RépondreSupprimer
  4. Je vais arrêter de lire tes chroniques sur cette auteure. C'est pas bon pour moi. Elles me donnent tellement envie de lire ces romans. Ugly Love a l'air d'être parfait. Je suis certaine que j'adorerais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Croisons les doigts pour qu'il sorte en France rapidement !

      Supprimer
  5. J'ai découvert Hopeless de l'auteure récemment, et même si je ne penses pas l'avoir aimé autant que toi (je n'ai pas eu de coup de cœur), j'ai quand même super envie de découvrir le reste de la bibliographie de l'auteure... et tu ne m'aides pas à résister ! :D A lire ta chronique, j'ai envie d'acheter Ugly Love tout de suite. C'est très mal. Vraiment très mal.
    (mais bon, je t'aime bien quand même ^^)
    ♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien pousser à la consommation en effet. Surtout lorsqu'il s'agit des romans de Colleen Hoover :D

      Supprimer
  6. J'espère vraiment que ce roman fera parti des futurs romans traduits de Colleen Hoover. Il me tente beaucoup, mais la VO impossible ... Il a l'air tellement parfait !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère vraiment aussi ! Je me dis que si Hopeless et Slammed marchent, il n'y a pas de raisons qu'une maison d'édition ne se décide pas à proposer des traductions pour Maybe Someday et Ugly Love :)

      Supprimer
  7. Comment résister après ta chronique...Il sortira en français ou pas car j'ai peur du niveau d'anglais puis vus que j'ai repris les cours j'ai pas trop le temps ^^''

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le moment il n'y a rien d'annoncer. Deux autres romans de cette auteure sont récemment sortis en France (chez Territoires et J'ai Lu), donc il faut espérer qu'ils marchent et donnent envie aux éditeurs de traduire les autres :)

      Supprimer
  8. Tu viens de me convaincre. Je n'ai encore rien lu de l'auteur (shame on me!), mais je vais me rattraper. Je ne peux pas faire l'autruche plus longtemps ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fonce ! C'est vraiment THE auteure à découvrir en New Adult :)

      Supprimer
  9. Je pense que je vais craquer pour lui !

    RépondreSupprimer
  10. Ugly Love est le deuxième romans de Colleen Hoover que j'ai lus et encore une fois c'est un énorme coup de cœur ❤

    RépondreSupprimer

❤️