Dernières Chroniques

                   

lundi 6 août 2018

7 Lettres








Titre original : Confessions about Colton
Éditeur français : Hachette
Traducteurs : Axelle Demoulin & Nicolas Ancion
Sortie française : 16 Mai 2018
Nombre de pages : 400
Prix : 18€ (12.99€ en numérique)
A partir de 12 ans









« Si tu trouves cette lettre, c’est que j’ai accompli mon travail avec succès :
Colton Crest n’est plus qu’un souvenir, un corps sans vie, une coquille vide.
Tu aurais pu le sauver. Mais tu ne l’as pas fait.
J’ai écrit six autres lettres et les ai cachées dans six endroits différents. Chaque lettre contient une confession. À la fin de la dernière, tu sauras qui je suis.
Prends ton temps.
Moi j’ai tout le mien.
»

Après avoir disparu pendant plus d’un mois et être revenu sans aucune explication, Colton Crest a été assassiné. C’est son meilleur ami, Eliott, qui retrouve son corps. Ainsi qu’une lettre, nichée dans sa veste. Signée de la main de l’assassin, elle propose un jeu de piste qui le mènera à six autres lettres. Chacune d’elles le rapprochant un peu plus de la vérité, de l’identité du tueur…

Une petite précision avant de commencer à vous parler de 7 Lettres : l'auteure est australienne et l'histoire  du roman se déroule donc en Australie. Gardez-le à l'esprit si vous comptez lire 7 Lettres, ça vous évitera bien des crampes au cerveau si, comme moi, vous tiquez en entendant parler de la remise des diplômes et de Noël dans le même mois (les années scolaires sont décalées chez nos amis australiens).

7 Lettres est un vrai jeu de piste qui nous entraîne aux côtés de son héros à la recherche de la vérité. Qui est responsable de la mort de Colton ? C'est cette question qui hantera Eliott au fil des pages et des lettres qu'il trouvera dans ses recherches. Le concept même de l'histoire est de ce fait automatiquement prenant et on se sent rapidement investis dans le récit.

Néanmoins je dois dire qu'il y a eu une petite déception en ce qui me concerne à cause du communiqué de presse qui était adressé aux partenaires Hachette et qui spoilait, par des comparaisons hasardeuses avec d'autres œuvres, carrément une grosse partie du dénouement. Heureusement que l'auteure nous réservait encore des surprises car le spoiler était tellement orienté que ça m'a un peu laissé en retrait de l'exaltation des recherches d'Eliott. J'avoue que j'ai l'habitude de me méfier des résumés et des chroniques (surtout sur Booktube où les gens veulent toujours faire des résumés de livres qui n'ont pas lu pour bien trop souvent répéter des spoilers qui ont malencontreusement vus sans s'en rendre compte), mais là je m'attendais pas à ce que ce soit le communiqué de presse qui lâche une partie de l'intrigue comme ça (fun fact -ou pas : j'ai revécu la même chose pas plus tard que le weekend dernier avec un autre éditeur, autant vous dire que j'étais encore une fois hyper blasée).

Quelque chose que par contre j'ai beaucoup apprécié, et qu'aucun spoiler n'aurait pu me gâcher, c'est l'absence de complications causées par les personnages. Ici avec Eliott on est pas face à un protagoniste qui fait 1 pas en avant pour ensuite en faire 2 en arrière, il n'a pas de réactions stupides qui compliqueraient sa quête pour rien, ou quoique ce soit du même acabit. Eliott est totalement conscient des enjeux après lesquels il court, il s'agit après tout de découvrir qui a fait du mal à son meilleur ami, et il n'a aucune hésitation dans sa recherche de la vérité. Cela rend donc le personnage encore plus attachant et l'histoire encore plus entraînante.

L'écriture de l'auteure est quant à elle simple mais terriblement efficace. Comme son héros elle ne s'encombre de fioritures et Olivia Harvard gère parfaitement son suspens et ses indices. Même en ayant été malgré moi aiguillée sur le dénouement, y'a beaucoup de moments où j'ai doutée et me suis posée beaucoup de questions sur les tenants et aboutissants de la disparition de Colton.

Ainsi j'ai énormément apprécié suivre le jeu de pistes qu'est 7 Lettres. L'histoire est passionnante, les personnages touchants, et le rythme du récit termine de nous captiver. Jusqu'au dernier moment ce thriller nous réserve bien des surprises et ce n'est clairement pas pour nous déplaire !






Merci aux éditions Hachette pour cet envoi.

1 commentaire:

  1. Belle chronique positive juste dommage pour le spoile, en effet =/

    RépondreSupprimer

❤️