Dernières Chroniques

                   

Pause


BLOG EN SEMI-PAUSE JUSQU'AU 23/07/18
Les articles qui seront publiés durant cette période sont pré-programmés puisque je serais en vacances.
Vous pourrez suivre mes péripéties sur insta/twitter (lien de mes RS dans la colonne droite du blog) mais je ne répondrais aux mails/commentaires qu'en rentrant car je profite de cette période pour me déconnecter à fond et me ressourcer :)


mardi 26 juin 2018

Shadow Magic - Tome 1










Éditeur français : Seuil
Traductrice : Amélie Sarn
Sortie française : 07 Septembre 2017
Nombre de pages : 384
Prix : 17€ (11.99€ en numérique)









Depuis plusieurs siècles, six maisons de magie se partagent le monde.

Lilith Ombreuse n'était pas destinée à diriger le royaume de Géhenne, ancienne terre des non-vivants. Depuis l'assassinat de sa famille, pourtant, la voici seule héritière de la maison Ombreuse.
Mais comment maintenir l'ordre en son château alors que la magie est interdite aux filles ?
Devra-t-elle épouser le fils de la maison Solaire, ennemie jurée de sa famille ?
Et comment éviter que le complot qui lui a pris ses parents ne l'emporte, elle aussi ?
Ronce, un jeune paysan devenu esclave, pourrait bien être l'allié qui lui manque. Son esprit libre et son courage, en tout cas, pourraient l'aider à braver bien des interdits…
Et à déjouer la conspiration diabolique qui menace le royaume !

Dès les premières pages de Shadow Magic Joshua Khan nous projette dans son univers sombre et fascinant avec une déconcertante facilité. C'est toujours la difficulté dans les tomes 1 de séries fantasy : trouver le juste équilibre entre trop de détails qui alourdissent le récit ou au contraire trop peu d'explications qui nous laissent sur un rendu flou et brouillon. Ici pas de soucis de tomber dans un extrême ou l'autre. L'auteur a beau nous lancer sans filet dans son univers, on arrive assez facilement à l'apprivoiser au fil des pages de manière très graduelle et naturelle.

Il faut dire que le style de l'auteur est très fluide et agréable. L'univers et les personnages se construisent très bien alors que l'histoire évolue et on a pas de mal à s'attacher aux protagonistes ou à se repérer. D'ailleurs je dois dire que les protagonistes principaux, Ronce et Lilith, sont parfaitement complémentaires et puisqu'ils viennent de parties totalement différentes du monde dans lequel se déroule l'histoire ils nous permettent là encore d'avoir accès à différentes nuances de manière assez naturelle pour que cela ne paraisse pas lourd.

A côté du duo formé par nos deux héros, pas mal de personnages secondaires gravitent avec chacun leurs secrets et leurs surprises. Si en jeunesse on peut trop souvent craindre d'être face à des préceptes assez manichéens ce n'est pas le cas dans Shadow Magic. Rien n'est tout noir ou tout blanc, les apparences sont bien plus souvent trompeuses que le contraire, et Joshua Khan joue sur cela pour glisser quelques surprises dans son récit. Clairement ce n'est pas l'histoire la plus surprenante du genre mais les péripéties des personnages ne sont pas pour autant cousues de fil blanc et c'est tout de même très agréable.

Ainsi Shadow Magic est un premier tome de saga très prometteur. Dans un univers sombre où rien n'est ce qu'il semble être, Joshua Khan nous embarque à la suite d'un duo de protagonistes plein de potentiel. Les pages se tournent toutes seules et c'est un vrai voyage envoûtant qui s'offre à nous en compagnie de Ronce, le jeune esclave, et Lilith, l'héritière de l’inquiétante maison Ombreuse.






Merci à Babelio et aux éditions Seuil pour cet envoi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

❤️