Dernières Chroniques

                   

samedi 2 septembre 2017

Parole d'un Bad Boy


Parole d'un Bad Boy c'est le dernier né de la relation Wattpad/éditeur qui se développe au travers le monde et plus récemment en France. Cette relation fait pas mal de petits en librairie, soulève beaucoup d'interrogations et de controverses, et je me suis d'ailleurs résolue à créer un tag Wattpad sur le blog pour réunir mes chroniques de ces romans. Mine de rien c'est quand même le sixième roman issu de Wattpad que je lis et c'est un peu celui qui met le feu aux poudres en ce qui me concerne. Je ne faisais pas parti des gens qui avaient des a priori sur ces romans, surtout car certains m'ont beaucoup plu (notamment ceux arrivés de la plateforme anglo-saxonne comme After ou La Cave, puis honnêtement même du côté des publi françaises quand j'avais été mitigée j'avais compris le potentiel des auteur.e.s), mais après avoir lu Parole d'un Bad Boy j'peux vous dire que je commence à me poser des questions et qu'à l'avenir je pense y regarder à deux fois avant de lire des romans issus du Wattpad français.

Le résumé de Parole d'un Bad Boy nous promet de nous plonger dans l'esprit d'un de ces mecs torturé qui hante les romances contemporaines actuelles. C'est pas la première fois me direz-vous, il y a eu une période où quasiment toutes les romances New Adult proposaient un tome compagnon qui nous embarquait dans le point de vue de son héros avec plus ou moins de réussite. Mais là c'était quand même différent car on allait avoir l'histoire seulement via le regard du jeune homme et moi ça me branchait bien. Ça m'a bien branchée jusqu'à ce que je commence ma lecture en fait. 

Vous savez que si on prend les initiales de Bad Boy ça fait BB ? Bah j'vais vous dire moi, ces initiales n'ont jamais été aussi bien représentatives qu'en ce qui concerne Tristan. Parce que le gars est juste un gros bébé de dix-huit ans qui nous fait sa petite crise d'ado en se comportant comme une grosse tête à claque sans cervelle qui fait caprice sur caprice ! Honnêtement il faudrait inventer un autre mot que cliché pour décrire ce personnage car c'est même pas assez fort. On dirait que l'auteure a réuni tous les stéréotypes qu'elle pouvait imaginer sur ce genre de protagoniste et qu'elle les a mélangé... sans vraiment les comprendre malheureusement.

Car l'autre gros problème de Parole d'un Bad Boy c'est que ce roman manque terriblement de maturité sur tous les points et cela se ressent bien trop. Tous les personnages sont aussi clichés que Tristan (d'ailleurs je ne vais pas trop m’appesantir sur le fait que les garçons se comportent tous comme des hommes des cavernes misogynes sinon on va repartir dans 10 paragraphes d'agacement mais sérieusement J'EN PEUX PLUS DE CE STÉRÉOTYPE EFFARANT ET EFFRAYANT) mais en plus l'histoire et TOUTES les interactions sonnent également faux. Finalement c'est là le coup de grâce avec Parole d'un Bad Boy : l'écriture en elle-même n'est pas bonne. Y'a pas de style, pas de maîtrise, rien qui mérite qu'on s'y attarde. Rien du tout. (en plus le roman est suuuuper court, y'aurait vraiment pu y avoir un peu développement sur le récit et le style)

Si vous vous rappelez ma chronique de Timide malgré tout ce qui m'avait fait hurler dans le récit j'avais soulevé la qualité de l'écriture de l'auteure, et avec Another Story of Bad Boys j'avais également évoqué la capacité avec laquelle l'auteure gérait bien tous les clichés qu'elle avait choisi d'incorporer à son histoire. Bref c'est deux exemples de romans Wattpad qui avaient du potentiel et pour lesquels, malgré tous les défauts que j'ai pu leur trouver, je veux bien essayer de comprendre la popularité et le choix de l'éditeur de les sortir en format papier afin de satisfaire un certain public. En ce qui concerne Parole d'un Bad Boy j'ai beau y mettre toute la bonne volonté du monde, je ne comprend pas ce choix ! Je suis certaine qu'il y a des milliers d'histoires qui valent carrément plus le coup d’œil que celle-ci sur Wattpad !

Et du coup, petite aparté, je me demande aussi comment le nombre de vues est calculé sur le site et si il est réellement représentatif du lectorat d'une histoire ? Parce que s'il suffit que quelqu'un clique sur le récit, peu importe s'il abandonne après 2 chapitres (ce que j'aurais personnellement fait si j'étais tombée sur Parole d'un Bad Boy en ligne), ça doit être super facile de faire gonfler ses stats et de se retrouver dans la ligne de mire d'un éditeur même quand la qualité est loin d'être au rendez-vous, non ? Bref je suis en pleine crise existentielle en ce qui concerne Wattpad et je pense vraiment m'intéresser de plus près à ce phénomène dans les mois qui viennent car son fonctionnement me laisse dubitative (si certains sont plus familiers avec tout ça, n'hésitez pas à me dire tout ça en commentaire).

Pour en revenir à Parole d'un Bad Boy et conclure, car je me suis plus étalée que le roman toute proportion gardée (je suis à peine du genre à exagérer), j'espère que cette publication restera un simple accident de parcours. C'est rare que je regrette de m'être engagée dans une lecture mais pourtant ça a été le cas ici. Entre les clichés omniprésents et non maîtrisés, le récit plat, sans relief ou densité, et surtout sans style, j'ai bien envie de vite oublier ces 270 pages. Ce qu'en j'en retiens surtout c'est qu'à l'avenir j'vais y regarder à deux fois en ce qui concerne les bouquins tirés du Wattpad français, en espérant que le label ne finisse pas par être automatiquement associé à une qualité médiocre dans mon esprit (et malheureusement, après quelques discussions ces derniers jours, c'est déjà une association que beaucoup semblent faire ce qui est drôlement dommage).

La copine Bib a elle été beaucoup plus indulgente que moi et a appréciée sa lecture. Pour un second avis, car les avis différents c'est ce qui fait la beauté de la blogo, je vous redirige donc vers son blog

Merci aux éditions Hachette pour cet envoi.

4 commentaires:

  1. Waouh et ben... Je comptais pas le lire de toute façon, mais mince, t'y vas pas de main morte :-p Pour ma part, j'en viens à éviter ce genre de lecture... Les mecs torturés j'en peux plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore je me suis retenue sur certains points sinon ça aurait pu être un peu violent xD C'est dur de chroniquer un livre qu'on a si peu aimé, on veut blesser personne donc on essaie de faire un peu d'humour mais on veut pas non plus minimiser les problèmes.
      Je suis un peu en overdose. Autant quand y'a beaucoup de travail qui est fait sur le passé du personnage, que c'est bien emmené et tout, ça peut être super à lire, autant à force c'est surtout devenu un gimmick de romance basique et hyper mal exploité les 3/4 du temps.

      Supprimer
  2. À la base il aurait pu me plaire, mais franchement je n'ai pas le courage de tester un énième roman wattpad qui surf sur la vague sans vraiment proposer un roman de qualité. Je veux être méchante avec ces auteurs, mais le public n'est soit pas le même en ligne ou le format du chapitre éparpillé rend l'histoire moins lourde mais jusqu'ici tellement de déception avec ces romans. Je passe mon tour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me pose énormément de question sur la transposition histoire en ligne / roman papier aussi. Pourtant quand tu prends un roman comme After y'a pas ce soucis, les formats papiers sont même énormes (voir coupés en deux en VF) tant l'histoire est longue. J'vais essayer de me tourner vers des histoires différentes concernant Wattpad je pense, exit les romances écrites par de très jeunes auteures et bonjour au fantastique/thriller/contemporain.

      Supprimer

❤️