Dernières Chroniques

                 

vendredi 11 août 2017

Film || Everything Everything

Sortie US / UK : 19 Mai 2017 / 18 Août 2017
Sortie française : 21 Juin 2017



Réalisatrice : Stella Meghie
Scénariste : J. Mills Goodloe. Basé sur le roman de Nicola Yoon.
Distribution : Amandla Stenberg, Nick Robinson, Anika Noni Rose

Après mon avis plutôt mitigé concernant le roman, j'étais assez intriguée par cette adaptation cinématographique dont j'ai au final très peu entendu parler. J'avais vu énormément d'avis sur le roman passer lors de sa sortie, et ponctuellement par la suite, mais je n'ai pas le souvenir d'avoir vu un seul avis sur cette adaptation ciné ce qui est assez rare. Généralement les adaptations de romans YA font beaucoup parler, que ce soit en bien ou en mal, et je ne savais donc pas trop à quoi m'attendre en lançant Everything Everything.

Si je dois trouver une qualité à cette adaptation c'est que le scénariste a au moins essayé de la garder fidèle au roman. On retrouve beaucoup de scènes et plusieurs dialogues tirés du bouquin ce qui est toujours une bonne surprise pour les lecteurs (qui sont quand même la première cible d'une adaptation). Globalement y'a moins de changements dans ce film que dans beaucoup d'autres que j'ai pu voir ces dernières années et bizarrement je ne sais pas si cela n'a pas fini par se retourner contre eux. Clairement l'intention était louable... l'exécution beaucoup moins

L'ensemble du film m'a semblé très brouillon, avec beaucoup de transitions hasardeuses, et à mon sens Everything Everything manque d'une vraie colonne vertébrale. Le rythme est très mou et il y a clairement des moments où je me suis ennuyée, or je n'ai pas du tout eu ce ressenti à la lecture du roman et c'est sûrement car les personnages y sont beaucoup plus attachants et engageants. Honnêtement si je n'avais pas eu cet attachement pour Maddie et Olly venant du roman, je ne sais même pas si je serais allée au bout du film tant les personnages m'y ont exaspérée.

Ce problème est en partie imputable à un scénario qui reste trop en surface mais pas seulement. Beaucoup du problème retombe sur les acteurs et la réalisatrice. Amandla Stenberg (Rue dans Hunger Games et prochainement Ruby dans l'adaptation de The Darkest Minds) et Nick Robinson (Zombie dans La 5e Vague et prochainement Simon dans l'adaptation de Moi, Simon, 16 ans Homo Sapiens) se contentent du strict minimum, on ne les sent engagés dans leurs rôles à aucun moment, et l'alchimie entre eux est tout sauf présente. Or quand ce problème s'étend à tous les personnages du film on est en droit de se demander si le problème ne vient pas plutôt de la réalisation. Dans le cas de Everything Everything cela me semble fort possible, sincèrement j'ai eu l'impression de regarder les répétitions des scènes et non une version finale. 

En résumé je ne vous recommande pas vraiment de voir Everything Everything, d'autant plus si vous avez lu et apprécié le roman. Si l'effort de coller au matériel original est louable, la réalisation hasardeuse donne un résultat médiocre. Les acteurs semblent plus de demander ce qu'ils font là qu'autre chose et l'émotion, quelle qu'elle soit, brille par son absence. Bref encore une adaptation d'un roman YA à vite oublier.


4 commentaires:

  1. C'est l'une des rares adaptations que je vois sans avoir lu le roman, et il faut dire, en tant que film, indépendamment du livre, ça ne tient pas, je n'ai pas vraiment apprécié mon visionnage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand j'ai constaté le rendu assez brouillon du film je me demandais justement quel sentiment ça donnait aux personnes qui n'ont pas lu le livre, je vois donc que ça rend les choses encore plus bancales :/

      Supprimer
  2. Je ne comptais pas le voir plus que ça, alors je vais très probablement passer mon tour du coup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet tu ne manqueras rien, y'a tellement de films plus intéressants à voir ^^'

      Supprimer

❤️