Dernières Chroniques

                 

jeudi 15 juin 2017

The Raven Cycle - Tome 1 : The Raven Boys

(lu en VO)
Titre français : La Prophétie de Glendower
Éditeur français : Hachette, le livre n'est néanmoins plus édité et la suite ne sera jamais publiée.

Même si on avait jamais dit à Blue que son âme sœur mourrait si elle l'embrassait, elle resterait à distance des garçons. En particulier de ceux qui vont au lycée privé du coin. On les appelle les Raven Boys et ils sont tous synonymes de problèmes.

Mais c'est l'année où tout va changer pour Blue.

C'est l'année où elle va être irrémédiablement attirée par l'étrange et sinistre univers des Raven Boys. Et c'est l'année où Blue va découvrir que la magie existe vraiment.

C'est l'année où elle va tomber amoureuse.
(traduction personnelle)

A la base j'étais super méfiante de The Raven Boys. Je me souviens l'avoir vu passer sur la blogosphère américaine lors de sa sortie VO et je m'en étais fait une idée préconçue assez loin de la réalité rien qu'en voyant la couverture, le titre et l'auteure. Ne me demandez pas pourquoi (enfin je peux vous dire pourquoi, c'est parce que c'était le gimmick à la mode à l'époque en littérature YA fantastique) mais j'étais persuadée que ce roman parlait d'une jeune fille qui allait rencontrer une bande de mecs qui se transformaient en corbeaux suite à quoi elle allait découvrir son passé secret/sa destinée et bla bla bla... Si vous avez lu le résumé que j'ai traduit vous comprendrez bien vite que j'étais totalement à côté de la plaque (encore que le résumé UK est assez flou, le résumé US est plus précis mais j'ai préféré ne pas le traduire car il en dit un peu trop à mon sens), personne n'est un shapeshifter ou quelque chose qui y ressemble dans The Raven Boys, d'ailleurs le roman s'ancre plus dans le magical realism que dans le fantastique pur et dur.

L’héroïne, Blue, vit dans une famille de voyantes qui ont des dons plus ou moins développés, pourtant toujours est-il que Blue, sans être particulièrement septique, n'est pas spécialement immergée dans le magie. En effet elle est la seule de la maisonnée à ne posséder aucun don, si ce n'est celui de décupler les aptitudes magiques de ceux qui se trouvent dans la même pièce qu'elle. Du coup lorsqu'elle rencontre les Raven Boys, Gansey, Ronan, Adam, et Noah, elle est suffisamment intriguée par leurs recherches pour se joindre au groupe. Le quatuor de garçon étudie les lignes telluriques de la ville afin de vérifier le mythe de Glendower, un mythe qui obsède particulièrement Gansey au point qu'il s'est inscrit à Aglonby spécifiquement pour poursuivre ses recherches.

Clairement, même en lisant les résumés VO, on s'attend à ce que la romance ait une place prépondérante dans le récit. Le fait qu'il eut été prédit à Blue qu'elle tuerait son grand amour si elle venait à l'embrasser est appuyé à chaque fois et cela semble donc être un élément crucial. Pourtant on peut pas dire que ça soit réellement le cas dans le roman. On en parle, on sait que cela viendra sur le tapis, et posera certainement problème, mais pas avant plusieurs tomes. En effet il n'y a pas de coup de foudre nunuche ou d'insta-love insupportable dans The Raven Boys et c'est très appréciable. Bien sûr on sent que y'a des rapprochements qui se produiront, on a quelques indices de romance(s) éventuelles, mais pour le moment Blue et les garçons apprennent surtout à se connaître et c'est quand même fort appréciable. J'ai beau apprécier les romances, quand je lis un roman fantastique j'aime autant qu'elle ne soit pas au centre de toutes les attentions et deviennent l'aspect principal du récit (sinon je lis directement une romance, ça me semble logique).

Et d'ailleurs à la lecture de The Raven Boys on apprend surtout à connaître les personnages principaux et le mythe de Glendower. Ne vous attendez donc pas à un roman empli d'action et de rebondissements, vous seriez déçus. Maggie Stiefvater profite de ce premier tome pour poser les bases solides des personnages qui seront au centre des trois romans qui suivront. C'est assez intelligent en un sens, cela permet de s'attacher à eux et à leurs histoires, néanmoins cela ne plaira certainement pas à tout le monde. D'autant plus que les explications autour du mythe de Glendower et la place de la magie peuvent parfois être un peu laborieuses. C'est d'ailleurs cela qui a fait que ce livre n'a pas été un coup de cœur en ce qui me concerne. J'ai eu du mal à comprendre tout l'univers magique, peu être car les personnages eux-même n'y connaissent pas grand chose et sont parfois un peu septiques, et certaines descriptions m'ont obligée à les relire plusieurs fois pour bien intégrer les lieux/actions. D'ailleurs même en ayant terminé ce roman j'ai toujours du mal à réellement visualiser la sphère familiale dans laquelle vit Blue et j'ai parfois eu l'impression que l'auteure donnait des informations contradictoires à ce sujet, j'espère que ce sera un peu plus clair par la suite car bien que ce soit un détail, un détail pas forcément crucial au récit d'ailleurs, c'est tout de même un peu frustrant d'être dans le flou.

Ainsi j'ai été charmée par ma lecture de The Raven Boys. Si j'avais peur que ce soit un roman YA comme il y en a des dizaines, j'ai été agréablement surprise de voir Maggie Stiefvater casser et éviter pas mal des clichés/codes du genre. L'aspect fantastique du roman est très original et surtout les dynamiques entre les cinq personnages principaux sont réalistes et attachantes. C'est donc avec un très grand plaisir que je lirais les tomes suivants, d'autant plus que si les petits défauts obscurs de ce tome sont corrigé je ne serais pas à l'abris d'un coup de cœur !

Note : ★★★★★

(Aparté : Si certains d'entre vous ont lu la version originale et la version française je serais très curieuse de votre avis. Le livre semble remporter beaucoup de succès en version originale et avoir été très décrié par ceux qui l'ont lu en français, de ce fait je me demande si y'a pas eu des petits soucis de traduction et ça m'intrigue assez.)

3 commentaires:

  1. Tiens ça à l'air pas mal ça... Je me laisserai peut-être tenter... :)

    RépondreSupprimer
  2. J'avais bien aimé, mais j'avais trouvé l'intrigue un peu lente, puis l'atmosphère un peu floue... Je ne serai comment décrire, mais j'avais l'impression de flotter durant cette lecture :P Contente que tu aies aimé en tout cas^^ !

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre a l'air pas mal mais c'est énervant si il n'est plus édité et si la suite ne le sera jamais...

    RépondreSupprimer

Pensez à valider le captcha pour que votre commentaire soit pris en compte ❤️