mardi 17 janvier 2017

The Graces - Tome 1

Éditeur français : Hachette, collection Black Moon

Comme tout le monde, River Page est fascinée par les Grace, frère et sœurs. Comme tout le monde, elle est persuadée qu’ils ont la magie dans le sang. Et, comme tout le monde, elle brûle d’envie de devenir leur amie.

Elle se rapproche de Summer, la benjamine, et tombe sous le charme du ravissant Fenrin, l’aîné. Mais, au grand désespoir de River, la magie ne résout pas tout les problèmes…

The Graces est un roman qui s'inscrit dans ce qu'on appelle, en anglais du moins, le "magical realism" (que je pourrais traduire par "réalité magique" si je devais tenter de vous transposer ça). Nous sommes donc dans un univers réaliste, ce n'est pas de la fantasy ou même du fantastique, dans lequel des personnages pratiquent la magie (comme cela peut être d'ailleurs le cas dans la "vraie vie"). On est donc dans un certain flou, sans preuves concrètes ne pouvant pas être imputés à des coïncidences, et bref personne ne se balade avec un chapeau pointu, une baguette magique, lançant des boules de feu ou que sais-je d'autre.

L'aspect réaliste aide donc à l'atmosphère de ce roman qui est parfois assez déstabilisante. Les Graces pratiquent-ils vraiment la magie ou est-ce juste une famille qui se prend un peu trop au sérieux et appuyée par certaines coïncidences ? C'est une question qui reste en suspens pendant très longtemps, tout comme l'éventuelle réalité même de magie, dans cette lecture et personnellement c'est quelque chose que j'ai bien apprécié. On ne sait jamais trop sur quel pied danser et je dois dire que j'aime bien ne pas trop avoir de certitudes de la sorte.

Après le côté négatif de ce flou constant s'impose avec l’héroïne, elle-même assez déstabilisante à suivre. On a énormément de mal à l'apprivoiser pour la simple et bonne raison qu'elle ne nous donne que très peu d'éléments concrets la concernant. Elle avoue même plusieurs fois passer son temps à se réinventer et lorsqu'on la découvre la jeune fille a décidé de se réinventer en Grace. Toutes ses actions et pensées sont donc élaborées dans l'optique de se fondre dans l'entourage proche des Grace. Ce n'est donc pas la narratrice la plus fiable qu'il soit et le roman peine parfois à trouver un certain équilibre. On navigue un peu trop en eaux troubles tout au long du récit pour ne pas avoir quelques sentiments mitigées face aux nombreux passages parfois rendus laborieux par le maintiens de cette aura de mystère autour de l’héroïne et de la possibilité de la magie.

Néanmoins il faut souligner que le roman se lit tout de même extrêmement facilement. Cela faisait d'ailleurs des mois que je me traînais une panne de lecture et avançais dans mes lectures à vitesse d'escargot avant de commencer The Graces. J'ai eu beau souffleter d'agacement quand les événements étaient alambiqués ou quand l’héroïne se voulait énigmatique, ce qui souvent nous la rend un peu cruche on ne va pas se mentir, j'ai plié ma lecture en seulement deux jours.

Et puis, surtout, au plus on avance dans le récit au plus cela devient intriguant. Tout d'abord on s'attache beaucoup plus à notre héroïne lorsqu'elle laisse tomber sa réincarnation en Grace, on commence enfin peu à peu à deviner son caractère et ses failles ce qui est nettement plus intéressant que de suivre un nana qui joue un rôle pour s'intégrer à une famille qui en tant que lecteur nous laisse un peu de marbre. Et puis certains personnages très secondaires, voir tertiaires, révèlent un potentiel fort engageant sur les derniers chapitres et qui nous laisse de belles promesses pour le tome suivant. Un tome suivant qui nous promet aussi de vrais révélations sur les nombreux secrets de la famille Grace !

Ainsi The Graces est un roman pas exempt de défauts mais avec de forts belles promesses concernant la suite. Ce premier tome baigne un peu trop dans les secrets non révélés pour qu'on puisse être pleinement satisfaits, néanmoins il fait bien son boulot introductif et nous laisse curieux d'enfin accéder aux réponses qui remettraient tout en perspective. 

Note : ★★★★☆ (4.5)

Merci aux éditions Hachette pour cet envoi.

7 commentaires:

  1. Réponses
    1. Si tu as l'occasion de le lire j'te le conseille ;)

      Supprimer
  2. Ce livre est dans ma wishlist depuis sa sortie et même si il a quelques défauts, je me demande ce que ça donne mais j'aime pas trop quand trop de questions restent en suspend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah si tu n'aimes pas trop les mystères tu risques d'un peu bloquer sur celui-ci alors :/ (Mais après faut aussi se dire qu'un tome 1 sans questions restées sans réponses c'est très rare)

      Supprimer
  3. Je ne sais pas si ça peut vraiment me plaire. Ce que tu dis sur la narratrice me fait un peu peur, mais pourquoi pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que la narratrice est un peu spéciale à apprivoiser, c'est un style qui ne plaira certainement pas à tout le monde :)

      Supprimer
  4. Ce livre me tentait beaucoup à sa sortie et puis j'ai vu passer des avis négatifs et je me suis dégonflée. Mais ta chronique me redonne bien envie de me pencher sur ce livre Bon en bref On l'aura compris je suis assez influençable xD

    RépondreSupprimer