Dernières Chroniques

                 

dimanche 18 décembre 2016

Timide

Éditeur : Hachette. 456 pages -16€90

Discrète, discrète, discrète... 
 Parce que c'est tellement plus facile de fuir le jugement des gens plutôt que de l'affronter en face. 
Réservée, réservée, réservée... 
Parce qu'elle se sent tellement mieux en faisant comme si rien ne c'était passé. 
Aimée, aimée, aimée 
 Parce qu'il va entrer dans sa vie, et tout bouleverser tel un jeu de quilles... 
 Une fille timide peut cacher tellement plus. Il faut juste qu'une personne prenne la peine de le découvrir.

Je suis drôlement embêtée alors que je m'apprête à écrire ma chronique.  Car y'a tellement de points qui m'ont semblé problématiques à la lecture de Timide, des points que j'ai peu (voir par du tout) vu relevés dans d'autres chroniques avant et que je ne me vois donc pas négliger... Au contraire je me sens plus d'humeur à souligner ces détails qu'autre chose en fait, plus j'en parle avec les copines (notamment avec Bib HLM) plus j'ai matière à élaborer au final. Néanmoins mon avis de lecture n'est pas que négatif et j'espère bien que malgré le pavé qui va suivre, et qui appuie là où ça fait mal, vous n'ignorerez pas les quelques trucs chouettes que j'ai à dire en début de chronique. J'ai parfois l'impression que les gens ne retiennent que ce qui est tout noir ou tout blanc, peut-être car en tant que blogueurs on est passionnés et ça se voit particulièrement dans ces extrêmes, mais y'a quand même pas mal de gris qu'il ne faut pas négliger pour autant. Donc voilà, je tenais juste à rappeler ce petit détail et c'est tout pour cet aparté (car ouais mon avis n'était déjà pas assez long comme ça, fallait que j'en rajoute une couche avec un paragraphe qui peut sembler inutile). 

Commençons cette chronique par replacer un peu le contexte de Timide. C'est une histoire qui a été publiée, de façon épisodique, par l'auteure sur la plateforme de partage Wattpad avant d'être repérée par Hachette qui a décidé de la publier. Je ne vous ferais pas l'affront de vous expliquer ce qu'est Wattpad, j'imagine bien que la plupart d'entre vous connaissent (voir même ont un compte lecteur, ce qui est mon cas d'ailleurs), mais j'aimerais que vous gardiez la genèse de ce roman en tête car c'est quelque chose qui reviendra sur le tapis plus tard. 

L'histoire nous propose donc de suivre Éléonore, une jeune lycéenne maladivement timide qui vit dans l'Utah et dont la vie est bouleversée lorsque Jason, le nouveau bad boy local, décide de l'approcher à tout prix. Le pitch n'est clairement pas très original je vous l'accorde, néanmoins l'écriture est relativement addictive et on évolue avec beaucoup de facilité dans les péripéties des personnages. Le roman est d'ailleurs plutôt long pour un contemporain, presque 500 pages, mais on ne les voit pas défiler. Alors d'accord y'a pas un seul retournement de situation surprenant ou révolutionnaire, mais Sarah Morant sait retenir l'intérêt de son lecteur ce qui est fort louable pour un premier roman

Après, j'ai personnellement eu beaucoup de mal avec le format du récit et c'est là que je vais revenir sur la manière dont est née cette histoire. Via Wattpad on publie son histoire au fur et à mesure qu'on la crée et cela se ressent énormément quand on prend Timide comme une oeuvre complète. De ce fait il y a certaines incohérences et maladresses dans les rebondissements du récit qui sont assez agaçantes à la lecture. Et si je comprend ces petits couacs, en publiant régulièrement les chapitres de son histoire l'auteure ne pouvait pas revenir en arrière pour corriger/atténuer ces fausses notes, j'ai quand même du mal à les excuser en tant que lectrice du roman. Sincèrement je pense que le travail d'édition sur Timide n'a pas été assez poussé et cela m'a parfois franchement agacée alors que je lisais. Premier point gênant.

De plus cela ne s'arrête pas là, il y a également énormément de phrases, voir passages, qui sont d'une maladresse considérable. J'ai notamment retenu une traduction mot pour mot de l'expression anglo-saxonne "falling for" qui du coup ne veut plus dire grand chose en français... Ce qui m’emmène encore vers autre chose qui m'a agacée à la lecture : le manque de maîtrise de l'environnement. L'histoire se passe aux USA, et moi à la base j'ai rien contre cette idée, ils sont sympas les américains, mais les pays francophones c'est bien aussi nom d'une pipe en bois ! Parce que si c'est pour situer son histoire aux USA juste pour que ça soit cool et sans maîtriser le système scolaire et la culture américaine, comme c'est parfois le cas dans Timide, ça n'a pas beaucoup d'intérêt non ?  Ces petites maladresses qui s'accumulent sont donc encore des petits noirs qui viennent ternir l'ensemble (et qui, là encore, auraient pu être réglé assez facilement entre la version wattpad et l'édition papier).

Mais pour finir il faut que je parle de l'élément de cette lecture qui m'a rendue chèvre. L'énorme problème, l'éléphant dans le magasin de porcelaine, le cochon dans le maïs... Bref  LE truc qui me donnait envie de me taper la tête contre les murs de désespoir : Jason, le sociopathe qui est censé être un des chéris potentiels de l’héroïne. Florilège de pensées/phrases prononcées par le personnage histoire que vous compreniez où je veux en venir :

«  Comme tous les garçons, Jason était un prédateur. »

«  On ne touche pas à ce qui m'appartient. » 
(oui il parle de l’héroïne, pas d'une paire de chaussettes)

«  Lorsqu'il voyait une fille, il la collait jusqu'à ce qu'elle craque. »

«  Il se baissa un peu plus bas, effleurant ses lèvres (...) Il se mit à regretter qu'elle ne fut pas réveillée. »

Non mais d'où il sort ce gros malade mental qui se qualifie de prédateur, stalke des filles comme si c'était la chose la plus normale du monde, et les embrasse dans leur sommeil lorsqu'elles ne peuvent pas exprimer leur absence de consentement ? On doit vraiment trouver tout ça logique et se dire que c'est là les attitudes et les pensées de tout individu de sexe masculin normalement constitué ? Franchement j'en ai tellement marre de lire des romans qui nous disent que les comportements problématiques, dangereux voir carrément violents, c'est romantique (parce que, BREAKING NEWS, ça ne l'est pas !). C'est plus possible de lire ça en littérature contemporaine au 21e siècle ! (et je vous épargne l'évocation de la crise de jalousie quand l’héroïne ose, affront ultime, mettre un bikini à la plage.)

Pour récapituler ce que j'ai trouvé cool dans Timide c'est la capacité de l'auteure a retenir notre attention, ce qui me fait dire que Sarah Morant pourrait être une auteure que j’apprécierais sur un autre texte... Parce qu'en ce qui concerne Timide la transition wattpad - livre édité fut un peu ratée et c'est clairement pas passé entre moi et le héros sociopathe/homme des cavernes qui m'a donné envie de sauter en parachute sans parachute et de chialer en pensant que les mecs comme lui existaient vraiment.

Note : ★★☆

Merci aux éditions Hachette qui m'ont permis de lire ce roman.

12 commentaires:

  1. "Non mais d'où il sort ce gros malade mental qui se qualifie de prédateur, stalke des filles comme si c'était la chose la plus normale du monde, et les embrasse dans leur sommeil lorsqu'elles ne peuvent pas exprimer leur absence de consentement ? On doit vraiment trouver tout ça logique et se dire que c'est là les attitudes et les pensées de tout individu de sexe masculin normalement constitué ? Franchement j'en ai tellement marre de lire des romans qui nous disent que les comportements problématiques, dangereux voir carrément violents, c'est romantique." whaaaaaaaaaouuuuuw tu es dans ma tête ❤

    RépondreSupprimer
  2. Et bien la couverture me tentait. Le titre surtout m'a interpellée. Mais à la lecture de ton avis, je passe carrément mon chemin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais carrément flashé sur la couverture aussi, je la trouve à la fois simple et terriblement efficace. Mais par contre en effet tu peux passer ton chemin concernant le contenu ^^

      Supprimer
  3. Hum ... Hum ...
    Déjà, le résumé est très très cliché et j'ai de plus en plus de mal avec les stéréotypes donc cela ne me donne pas envie.
    Mais, alors, ta chronique encore moins ! XD
    Enfin, elle a l'avantage de m'avoir fait rire, même si je suis totalement d'accord concernant les gifs et tout le reste ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah si ma chronique t'a fait rire tant mieux, j'essaie toujours un peu de dédramatiser quand j'ai des avis si tranchés sinon ça ressemble vite à un pugilat par ici xD

      Supprimer
  4. Tu m'a fait mourir de rire avec ta chronique !!! J'avais ce roman dans ma WL pour Noël, donc je verrais bien si je le recevrais :)) Même si ton avis est très mitigé, je suis toujours aussi curieuse par Timide ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Si tu l'as reçu j'espère que tu passeras un bon moment de lecture malgré tout :)

      Supprimer
  5. C'est bien dommage... J'étais très emballée par ce roman mais maintenant je doute. Merci d'avoir partager ton avis avec nous !

    RépondreSupprimer
  6. Pour le coup tu m'as vraiment fait rire avec ton analyse du comportement de Jason ! ahah
    J'avais lu ce roman sur Wattpad et j'avais bien apprécié mais je pense que c'est une bonne histoire pour une fiction mais pas pour un livre papier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pas été super convaincue de la transposition en livre papier non plus :/ Par contre j'ai récemment lu Another Story of Bad Boys qui vient aussi de Wattpad, je ne sais pas si tu l'as lu, et il m'a beaucoup plus plu. Le livre a clairement des défauts mais y'a une vraie unité qui se rapproche plus du livre papier que de l'histoire en épisodes comme ici.

      Supprimer

Pensez à valider le captcha pour que votre commentaire soit pris en compte ❤️