jeudi 11 février 2016

Trilogie Quantum - Tome 1 : Virtuous

Titre original : Quantum #1 - Virtuous
Éditeur français : Hugo Roman - Collection Blanche

L’histoire haletante et torride de la relation entre une jeune institutrice new-yorkaise rigide et un peu coincée et un acteur de cinéma au sommet de sa gloire, homme à femmes dominateur. Tout les oppose, ils n’ont rien en commun et, pourtant, une passion torride, puissante et irrationnelle va les pousser l’un vers l’autre pour leur faire vivre une grande histoire d’amour du XXIe siècle. Lui est tellement épris de Natalie qu’il se persuade qu’il peut changer pour elle et devenir l’homme dont elle a besoin. Mais Natalie a-t-elle vraiment envie que Flynn change ?

Le petit détail qui m'a tout de suite intriguée à la lecture du résumé de Virtuous c'est tout simplement que le héros soit acteur. C'est peut-être bête à dire mais personnellement j'ai beaucoup plus de facilités à me projeter dans l'univers d'un personnage acteur que dans celui d'un énième milliardaire au métier un peu obscur (et qui pourrait être tout et n'importe quoi car dans ce genre de romans le milliardaire en question ne bosse jamais, le gars a toujours bâti une fortune colossale en passant ses journées à s'envoyer en l'air plutôt qu'en allant au bureau, logique implacable). Du coup dès le début j'étais séduite par l'idée, parce qu'en plus si je dois être honnête l'univers du show-biz me fascine telle une planète bien différente de la notre, et surtout je savais que pour une fois j'allais pas trop me poser de questions sur les inévitables conséquences de la presse et des paparazzis sur la relation des héros. Non parce que sérieusement, je ne comprend toujours pas pourquoi les milliardaires "honnêtes" hommes d'affaires précédemment cités sont sans cesse poursuivis de la sorte dans les romans érotiques. J'ai beau pas être une spécialiste de la presse people, je lis parfois quelques blogs américains spécialisés (et j'ai pas honte de le dire), mais j'ai jamais vu d'hommes d'affaires traqués par la presse à propos de leurs relations personnelles (ou alors le gars en question sort justement avec une starlette hollywoodienne). Bref tout ça pour dire que dès le résumé de Virtuous je sentais qu'on allait vers une romance érotique un peu plus crédible que d'habitude et j'avais donc de bons espoirs pour qu'elle se démarque des nombreuses autres que j'ai pu lire.

Deuxième point positif de Virtuous, c'est que l'histoire se démarque également du genre habituel dans la construction même de ses deux personnages. J'vais encore faire le parallèle avec nos habituels hommes d'affaires qui peuplent 90% du genre mais généralement quand on a affaire à un homme dit dominateur c'est qu'il a un passé fort traumatique à faire pâlir de jalousie Dexter (je comprend d'ailleurs pas trop ce sempiternel raccourci très limite entre vie sexuelle différente et traumatisme d'enfance atroce). Là notre héros, acteur de son état, Flynn est peut-être dominateur dans sa vie intime, il essaie pas pour autant d'expliquer ça par un traumatisme quelconque. Vraisemblablement il semblerait qu'il ait eu une enfance heureuse dans une famille aimante et il va même jusqu'à dire que son besoin de domination sexuelle fait parti de lui tout comme son ADN. Ainsi sur ce détail encore Virtuous se démarque des autres et c' est franchement rafraîchissant

Bien sûr Natalie, l’héroïne, a elle un passé un peu plus compliqué que Flynn (après tout quand on lit une romance on s'attend à un peu de drames). Néanmoins cela n'apporte vraiment pas la même dynamique à l'histoire que si ce passé torturé avec été celui de Flynn. Ici au contraire cela apporte de la douceur à l'histoire et nous rend la jeune femme encore plus attachante. A ma lecture du résumé j'étais un peu inquiète du "coincée" utilisé pour décrire Natalie mais ces doutes se sont vite envolés alors que je l'ai découverte. Natalie est une jeune femme qui fut blessée par le passé mais qui est loin d'être psychorigide, au contraire elle est assez ouverte d'esprit et bien consciente que ce sont ses blessures passés qui font qu'elle n'ait pas aussi libérée que sa colocataire par exemple. 

En parlant de la colocataire de Natalie d'ailleurs, je dois dire que j'ai beaucoup apprécié l'ensemble des personnages secondaires que l'on rencontre au fil des chapitres. Même les amis "célèbres" de Flynn sont franchement sympathiques à connaître et n'apportent pas de drames supplémentaires à leur histoire pour le moment. La façon dont ils sont tous présentés nous donne au final plutôt envie de les découvrir plus, même Hayden le meilleur ami de Flynn qui n'est pourtant pas le plus grand supporter de leur relation naissante. 

J'ai également beaucoup apprécié que l'auteure prenne le temps de mettre son histoire et ses personnages en place dans ce premier tome. Ainsi cela permet de ne vraiment pas avoir un sentiment désagréable d'amour instantané entre les personnages malgré que ce début se déroule sur très peu de temps. Le seul truc qui m'a un peu gênée dans le style, un petit truc qui est malheureusement du à la traduction, c'est que les personnages se vouvoient pendant plus de 21 chapitres sur 23. Les déclarations d'amour publiques passent qu'ils en sont encore à se dire "vous", ça m'a franchement fait bizarre et j'étais un peu déstabilisée par l'effet de distance qu'impose le vouvoiement. Pour vous dire dans ma tête je me refaisais les dialogues en tutoiement car j'avais vraiment du mal à croire aux sentiments forts qui naissaient entre les héros. C'est vraiment un minuscule détail ceci dit, et ça ne gâche en rien le roman en lui-même, mais puisque c'était le seul détail négatif que j'ai vraiment relevé j'étais un petit peu obligée de le souligner.

Ainsi Virtuous est un très bon premier tome de trilogie. J'ai apprécié que l'auteure prenne son temps pour qu'on puisse apprivoiser ses personnages principaux et l'univers dans lequel ils évoluent. La révélation finale, sans qu'elle soit particulièrement surprenante puisqu'on a plusieurs indices au fil de notre lecture pour nous aiguiller, m'a tout de même laissée sur ma faim. Je suis tellement curieuse de voir comment les deux protagonistes réussiront à gérer les choses et le tournant que prendra leur relation quand d'autres éléments encore passées sous silence seront mis à plat... En fait je crois que ce qu'il faut retenir c'est que j'ai réellement envie de connaître la suite et ça, ça veut tout dire ;)

Note : ★★★★☆ (4.5)

Merci à Mélusine et à Hugo Roman pour cet envoi.

6 commentaires:

  1. tu m'a donné envie de lire ce livre !! allez op wish list ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira, j'ai vraiment bien accroché pour ma part :)

      Supprimer
  2. Malgré ton avis je n'ai pas très envie de me plonger dans ce roman, je ne suis pas sûre du tout qu'il me plairait :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu n'aimes pas la romance contemporaine érotique en effet y'a peu de chance que tu accroches :/

      Supprimer
  3. Coucou Althea, je pense que ce livre sera trop érotique pour moi. En fait, je n'ai pas forcément envie de lire de l'érotique du coup, je ne sais pas trop. J'ai l'impression que Hugo Romance font souvent des lectures érotiques un peu cru. C'est peut-être totalement une mauvaise vision. N'hésite pas à me détromper et on en discutera plus en profondeur un de ces quatre. Sinon, je suis intrigué par Archer qui est un coup de cœur de partout sur les blogs. J'ai hâte de voir ton retour. Des bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Bea,
      En effet si tu ne veux pas lire de l'érotique il vaut mieux éviter la collection Blanche chez Hugo. Par contre tu peux plus aller vers les New Romances qui n'ont pas ce label et qui sont souvent des New Adult (donc le plus souvent sans descriptions crues). J'en ai lu la plupart donc si tu veux quelques recommandations n'hésite pas :)

      Supprimer