Dernières Chroniques

                 

mercredi 24 février 2016

Red Rising - Tome 2 : Golden Son

Éditeur français : Hachette. 528 pages - 18€. A partir de 15 ans.

(Attention spoilers sur le tome précédent !)

« Aujourd’hui, je suis leur glaive.
Mais je ne pardonne pas. Je n’oublie pas. »

Deux ans ont passé. Darrow n’est plus un Rouge risquant chaque jour sa vie dans les mines de Mars. Il est devenu le Faucheur, un Or dont la réputation n’est plus à faire. Rien ne lui résiste.

Pourtant, au fond de lui, Darrow n’a pas oublié. Il n’a pas pardonné. Mais il commet une erreur fatale : il sous-estime son ennemi. En un éclair, Darrow perd tout.

Au pied du mur, Darrow doit élaborer une nouvelle stratégie… Sinon, tous ses efforts, tous ses sacrifices auront été vains. Et Eo sera morte pour rien.


 On dit qu'il est impossible de régner sur un royaume divisé ; on ne fait jamais mention du cœur. 

Golden Son est de ces tomes deux qui font vraiment plaisir à lire. Pourquoi me demanderez-vous ? Eh bien tout simplement car l'ensemble des problèmes que j'ai pu avoir avec le premier volet s'est totalement résolu dans cette suite. L'univers complexe et laborieux ? Le fait qu'il m'ait donné tant de fil à retorde devient un avantage. La prose parfois incommode ? Oubliée. 

J'ai toujours un peu de mal à me replonger dans les univers de suites lorsque ceux-ci sont très fantastiques. Sans être un poisson rouge total qui oublierait tout une fois le roman terminé, il me faut généralement plusieurs chapitres pour réussir à ressaisir toutes les subtilités nécessaires à l'appréciation de la dite suite. Pourtant tout a vraiment coulé de source dans Golden Son. Dès le prologue je me souvenais plutôt très bien de la façon dont l'univers était organisé et j'ai donc pu utiliser ce répit pour rapidement replacer les divers personnages (bien aidée par un intelligent rappel des protagonistes placé en début de livre). Au final je pense que j'ai tant galéré avec l'univers dans Red Rising, pour rappel il m'avait fallu plus de cent pages pour commencer à me repérer, que ce dernier est gravé de manière permanente dans mon cerveau.

De plus le style d'écriture de Pierce Brown est beaucoup plus fluide et agréable dans cette suite, deuxième bon point. Je ne vais pas dire que la prose de l'auteur était catastrophique dans le premier tome, au contraire elle démontrait vraiment de belles promesses, mais elle était tout de même brouillonne. Couplé au fait que l'univers était compliqué à appréhender cela rendait donc l'ensemble assez laborieux. Je n'ai pas du tout eu ce problème dans Golden Son, je dirais même que l'écriture de Pierce Brown a vraiment contribuée à m'accrocher à 200% à l'intrigue et ce même lorsque celle-ci devenait un peu plus dense.

Car il faut bien dire que Golden Son est un roman dense et intense du début à la fin. L'auteur nous laisse peu de temps morts, les événements et autres trahisons s’enchaînent au point qu'il aurait pu être aisé d'en perdre son latin. Il y a parfois tant de retournements de situation qui se suivent qu'on est proche de la crampe de cerveau si on tente de tous se les rappeler pour les mettre en perspective. Heureusement donc que l'auteur est là pour nous embarquer dans son rythme afin que nous passions sans trop d'heurts ces différentes vagues. D'ailleurs si j'avais peur d'une ambiance très différente du premier tome suite à la sortie de l'Institut, je me faisais du soucis pour rien. Le jeu a beau être terminé, le monde dans lequel évolue notre héros n'en est qu'une représentation bien plus cruelle en taille réelle.

Concernant les personnages, il y a là aussi de l'évolution puisqu'on arrive enfin à tisser des liens avec d'autres protagonistes que Darrow. On a toujours l'effet particulièrement savoureux de ne pas savoir à qui se fier mais on peut le remettre en perspective pour tout de même commencer à apprécier, ou même détester, certains personnages. Personnellement ce second tome m'a fait tout particulièrement apprécier Sevro pour lequel j'ai eu un vrai coup de cœur. J'adore tout simplement toutes les facettes, les bonnes et les moins bonnes, que l'on découvre de lui dans Golden Son.

Golden Son réussi donc l'exploit de dépasser son prédécesseur Red Rising en s'approchant du coup de cœur. On retrouve les codes qui ont fait le succès du premier tome mais également beaucoup d'améliorations concernant les personnages ou même l'écriture bien plus agréable de Pierce Brown. Je ne développerais pas plus sur les retournements de situations finaux qui n'ont pas manqués de me laisser sans voix, mais certaines révélations et trahisons m'ont profondément choquée et je trépigne déjà d'impatience en attendant l'ultime tome Morning Star qui sortira en Mai chez Hachette

Note : ★★★★★

Petite info : l'auteur prépare une nouvelle trilogie, Iron Gold, qui se déroulera dans le même univers.

Merci aux éditions Hachette pour cette lecture. 

8 commentaires:

  1. Ce deuxième tome est dans ma PAL et j'ai hâte de l'en sortir après avoir frôlé de coup de coeur à ma lecture du premier tome :)
    Bonne prochaine lecture à toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ce second tome saura être un coup de cœur alors ;) Je l'ai personnellement trouvé encore meilleur que le premier.

      Supprimer
  2. En ce qui me concerne, j'ai vraiment dû relire le premier tome, je ne me souvenais plus des personnages ou de leurs relations.
    J'ai adoré cette suite aux nombreux rebondissements! C'était un feu d'artifice :D Et cette fin ralala!! Mai, ça va arriver vite, ça va!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que y'a beaucoup de noms à resituer, le petit rappel des protagonistes m'a bien aidée car j'en confondais certains.
      C'est vrai qu'on y sera vite, quand je pense que les américains ont du attendre un an entre les deux tomes je les plains !

      Supprimer
  3. J'ai hâte de lire la suite et cette nouvelle saga !
    Une excellente suite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demande ce que la nouvelle saga va donner, je la lirais avec plaisir en tout cas :D

      Supprimer
  4. Il est dans ma PAL prioritaire donc ça sera une de mes prochaines lectures, j'espère aimer autant que toi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je croise les doigts alors (même si je ne me fais pas trop de soucis ^^)

      Supprimer