Dernières Chroniques

                 

vendredi 11 décembre 2015

The Book of Ivy - Tome 2 : The Revolution of Ivy

Éditeur Français : Lumen
(Attention spoilers sur le tome précédent !)

J’ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L’homme que j’aime.

Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d’attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu’une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant… Mais je refuse d’abandonner. J’en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d’agir, enfin.

Bishop me l’avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c’est encore pire. L’hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l’eau, des vivres, un abri. D’autres condamnés avec lesquels m’allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d’avant, me venger de ceux qui m’ont trahie… ou mener, purement et simplement, la révolution ?

Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.



Ma chronique du tome 1

Après mon énorme coup de cœur pour le tome 1, j'attendais avec beaucoup d'excitation et un peu d'angoisse de lire ce second tome. En effet, les événements se déroulant en fin d'opus précédent promettaient beaucoup de changement dans ce second tome et j'avais franchement peur de ce que cela allait donner. J'avais tant adoré les deux personnages et l'univers dans lequel ils évoluaient que savoir qu'ils ne seraient peut-être pas tous les deux là et qu'on allait plonger dans une nouvelle atmosphère était un peu effrayant. Néanmoins malgré tout ces changements, j'ai énormément apprécié The Revolution of Ivy qui est une solide suite et fin de dystopie.

Dans ce second tome, Ivy se retrouve seule de l'autre côté de la barrière. Outre le fait qu'elle va devoir apprendre à survivre par elle-même, elle doit aussi accepter qu'elle ne sera plus jamais celles qu'elle a pu être par le passé. Elle n'est plus Ivy Westfall, la pièce maîtresse des plans de sa famille. Elle n'est plus Ivy Lattimer, l'épouse de Bishop. Elle est juste Ivy et, pour la première fois de sa vie, elle a le choix d'être celle qu'elle est vraiment. Il y a donc tout un temps d'adaptation pour la jeune femme, un temps qui se fait un peu dans l'urgence tant sa situation est précaire. Cela donne d'ailleurs parfois lieu à des moments irritants lorsque celle-ci s'embourbe dans certains travers récurrents. Notamment le mensonge. Même lorsque dire la vérité semble être la chose la plus aisé et logique à faire, elle ne peut s'empêcher de se compliquer la vie. Néanmoins cela ne devient pas un handicap non plus et cela ne fait que renforcer le réalisme de cette héroïne qui n'est pas parfaite.

Concernant Bishop je ne vais pas m'appesantir sur son personnage, même si ce ne sera pas vous spoiler que de vous dire qu'il est présent d'une manière ou d'une autre dans ce récit. J'ai toujours beaucoup d'affection pour ce jeune homme qui est terriblement attachant et intéressant. Amy Engel introduit aussi dans le récit quelques personnages que Ivy rencontre hors de la barrière et qui deviennent une vraie famille pour elle. Non seulement j'ai beaucoup aimé ces deux nouveaux protagonistes individuellement, mais les liens qui se forment entre eux et Ivy sont terriblement touchants.

Malheureusement, pour moi, le roman s'affaibli un peu lorsque l'on s'intéresse au rythme et à l'intrigue. En effet le rythme m'a semblé curieux tant il est inégal. Dans la première moitié on a parfois l'impression que certaines longueurs pas forcément utiles viennent se glisser dans le récit, alors que la seconde moitié manque cruellement d'approfondissement. Je pense notamment à tous les événements importants qui se précipitent pêle-mêle sur la fin du récit et qui nous semblent incroyablement brouillons tant ils sont peu développés. Le roman n'étant pas excessivement long il est dommage que l'auteure n'ait pas accordé l'attention méritée à cette partie du récit.

Ainsi, malgré quelques petits défauts sur le rythme global du récit, j'ai été très satisfaite par cette suite et fin de série. Amy Engel offre une vraie évolution à son héroïne et le roman se termine sur une bonne note puisqu'on a réellement le sentiment que la boucle est bouclée. Je garderais un souvenir fort agréable de la découverte de cette dystopie, avec un vrai coup de cœur pour le personnage de Bishop qui s'est fait une jolie place dans la liste de mes book boyfriends ;)

Note : ★★★★★

Merci aux éditions Lumen pour cette lecture.

6 commentaires:

  1. j'ai lu le premier tome et j'avais adoré ! et les avis du tome 2 sont tout aussi positif, vivement que je le lise =)

    bonne lecture à toi ;)

    RépondreSupprimer
  2. Cette saga n'a que des bons avis. J'ai hâte de me lancer dedans :D

    RépondreSupprimer
  3. Bon maintenant c'est sûr, je m'attelle à la lecture de ce tome dès que j'ai finis le livre que je lis en ce moment!! ;)

    RépondreSupprimer
  4. Je viens de me le procurer, j'ai très hâte de le commencer et de retrouver Ivy et Bishop ! :D

    RépondreSupprimer
  5. Un avis global identique ! :)
    Et
    PS : J'apprécie pour l'instant beaucoup la série 'Versailles' :)

    RépondreSupprimer

❤️