Dernières Chroniques

                 

vendredi 18 décembre 2015

Captive - Les Nuits de Shéhérazade

Titre original : The Wrath and the Dawn #1
Éditeur français : Hachette. 448 pages - 18€. A partir de quinze ans. // Le tome 2 ne sortira malheureusement pas en France.

Même consciente du terrible sort qui l’attend, Shéhérazade se porte volontaire pour épouser le jeune calife Khalid Ibn al-Rashid. Même si elle sait qu’elle est promise à la mort au lendemain de ses noces, elle est prête à tout pour venger son amie Shiva, l’une de ses récentes épousées. Pour cela, elle doit d’abord gagner du temps, en narrant des contes à rallonge au calife. Chaque jour est une menace de mort et la jeune fille échappe plusieurs fois à l’exécution. À l’extérieur, les proches de Shéhérazade préparent le sauvetage de la jeune fille. Shéhérazade n’oublie pas qu’elle doit mettre au point une stratégie pour tuer celui qui est désormais son époux. Mais c’est sans compter l’amour qu’elle se met peu à peu à éprouver pour Khalid…

Mais quel coup de cœur fut ce roman ! Heureusement que je n'ai pas bouclé le top dix de mes romans favoris de l'année car Captive y mérite définitivement une place, une belle place même !

 Notre histoire a peut-être touchée à sa fin, mais la tienne reste à raconter. Fais-en l'histoire la plus belle et la plus précieuse. 

Déjà il y a ce monde magnifiquement dépaysant proposé par l'auteure. Il ne faut que quelque pages pour oublier tout le reste et se retrouver totalement plongé dans les milles et une nuit. Le récit est superbement empreint de cette jolie ambiance qui nous fait voyager, et ce sans effort. Il faut dire que la plume de l'auteure est particulièrement agréable, très imagé et poétique, tout en gardant une belle simplicité qui rend le style parfaitement efficace. Je pense qu'avec une écriture plus maladroite ou plus lourde le charme n'aurait certainement pas si bien opéré, voir pas opéré du tout.

Et pour évoluer dans cet univers si féerique, Renée Ahdieh nous lance à la suite de personnages tout aussi captivants les uns que les autres. J'ai eu beaucoup de tendresse pour Shéhérazade, cette jeune femme si déterminée à ce qu'aucune autre famille ne vive le calvaire qu'a vécu celle de sa meilleure amie Shiva. Néanmoins si m'attacher à elle ne fut pas une surprise, je ne pensais pas réussir à réellement apprécier les autres personnages que la jeune femme rencontre alors qu'elle vit au palais. Après tout, il semble complètement fou de s'imaginer avoir un quelconque sentiment positif à l'encontre des personnes qui assistent au ballet macabre du calife sans jamais lever le petit doigt. Et je ne vous parle même pas des a priori que j'avais sur le calife lui-même ! 

Et pourtant... J'ai bien vite du m'avouer vaincue puisque les personnages évoluant dans l'entourage du calife m'ont beaucoup plus plu que ceux du passé que Shéhérazade, personnages que l'on peut suivre au fil du récit alors qu'ils préparent son sauvetage. J'ai adoré Despina, la dame de compagnie de la jeune femme, qui lui apporte un soutien dans cet endroit où elle ne peut se fier à personne. J'ai tout autant adoré Jalal, le cousin du calife, particulièrement drôle et bienveillant. Mais plus surprenant que cela, je suis complètement tombée sous le charme de Khalid... Khalid le calife qui a fait exécuter toutes ses précédentes épouses au petit matin, celui-là même. Je ne veux pas trop vous parler de cet élément, car on se rend bien vite compte que ces événements sont bien plus complexes que le résumé ne nous le laisse entendre, mais je vous conseillerais sincèrement de garder l'esprit ouvert concernant ce personnage lorsque vous lirez Captive (car bien sur que vous allez lire Captive !). Il est tellement plus torturé, complexe, et plein de contradictions que les apparences veulent bien le laisser entendre. Et ça, Shéhérazade va vite s'en rendre compte à nos côtés alors qu'elle est forcée de le côtoyer. 

Je soulignerais également la petite astuce de "l'histoire dans l'histoire" qui permet de jolis clins d’œil vers les contes originels des milles et nuits. Avant de commencer ma lecture j'avais peur que cet aspect soit un peu lourd, allez savoir pourquoi je m'étais convaincue que le roman se déroulait sur une seule nuit et était en grande partie rempli des histoires que Shéhérazade contait au calife ! Bien heureusement j'avais tord, le roman se déroule sur beaucoup plus de jours que cela, et les contes ne prennent qu'une place secondaire dans l'histoire. C'est donc un moyen fort sympathique de payer hommages aux contes qui ont inspirés cette histoire, et qui sont parfois assez méconnus, sans pour autant gêner le déroulement du récit. 

Ainsi mon enchantement à la lecture de Captive fut total. J'ai été totalement transportée au palais du calife en compagnie de Shéhérazade et je suis complètement tombée sous le charme des contradictions du jeune souverain qu'est Khalid. Il m'a d'ailleurs été assez compliqué de passer à autre chose une fois la dernière page tournée, je n'arrête pas de repenser à ces personnages et à leurs péripéties depuis ! Y'a pas à dire, l'attente du tome 2 va être longue...

Note : 

Merci à Cécile et aux éditions Hachette pour cette belle découverte.

11 commentaires:

  1. Il me tente énormément :) Déjà avant sa sortie en français, j'avais adoré sa couverture et depuis il est dans ma wish list :) Peut-être que je vais bientôt craquer ;)
    Bonne prochaine lecture à toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien la couverture aussi, que ce soit la VF ou la VO. Elle change un peu de ce qu'on a l'habitude de voir :)

      Supprimer
  2. J'ai eu un immense coup de coeur aussi :)

    RépondreSupprimer
  3. ce livre est dans ma wish list et il me fait très envie je dois dire !! :D

    RépondreSupprimer
  4. Il est sur ma wish-list depuis quelque temps, tout ce que j'ai vu / lu / entendu à son sujet est plus que positif. Donc, tu me confirmes mon choix. Yapluka.

    RépondreSupprimer
  5. Il ne va pas tarder à sortir de ma PAL ! :D

    RépondreSupprimer
  6. Mais bien sûr qu'on va lire Captive. Moi en tout cas je suis convaincue après cette chronique. Qui sait, ça me réconciliera peut être avec Les Milles et Une Nuits, dont la lecture fut particulièrement laborieuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu verras Captive se lit vraiment tout seul :)

      Supprimer
  7. J'avais déjà très envie de lire ce livre... Mais après avoir lu ta chronique, je pense qu'il me le faut absolument ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ❤ J'espère que ta lecture sera aussi agréable que la mienne alors :)

      Supprimer

Pensez à valider le captcha pour que votre commentaire soit pris en compte ❤️