Dernières Chroniques

                 

mercredi 23 septembre 2015

#SexyRugby - Délicieuse Dépendance

Éditeur : Harlequin HQN

Un mot griffonné à la va-vite sur un morceau de sopalin. Voilà le type de rupture à laquelle Agathe a eu droit après plusieurs mois d’une relation passionnée avec celui qu’elle croyait être l’homme de sa vie. Elle aurait dû s’en douter : Nico, talentueux rugbyman, était bien trop sexy pour rester avec un médecin de campagne comme elle. Mais, aujourd’hui, après des semaines passées à lutter contre les souvenirs, elle doit affronter le retour de son ex en ville à l’occasion d’un match. Si jamais elle le croise, elle s’est juré de rester distante. Oui, elle sera digne, imperturbable, invulnérable… une vraie reine des glaces ! Alors pourquoi son cœur s’emballe-t-il dès qu’une ombre passe devant sa fenêtre ?

Agathe est doctoresse de campagne et gère tant bien que mal ses excentriques patients, dont le Gros Louis et son rat venu de l'enfer qui semblent vouloir prendre racine dans sa salle d'attente. Néanmoins tant que cela peut l'aider à ne plus penser à son ex, l'infâme Nico rugbyman de son état qui l'a lâchement larguée via sopalin interposé, elle veut bien même aller jusqu'à endurer les railleries de cette pimbêche de Mily... Sauf que Nico est de retour en ville pour un match et alors que toute la ville est en ébullition, son assistant fan de la couronne d’Angleterre et des Dieux du stade le premier (James, mon frère spirituel), Agathe est bien décidée à se la jouer stoïque. Elle ne bougera pas un cil à l'évocation de Nico et pour peu qu'elle le croise elle se donnera tout juste la peine de le gifler pour sa goujaterie. Enfin elle fera de son mieux car les souvenirs des talents très intimes de l'apollon ont tendance à un peu trop se rappeler à son souvenir...

Que vous dire à part que j'ai tout simplement adoré cette petite nouvelle sortie à l'occasion de l'opération SexyRugby de Harlequin HQN ? De base j'en attendais pas forcément énormément car le format nouvelle n'est pas de celui qui me plait le plus, j'ai très souvent l'impression de survoler l'histoire et de ne pas vraiment connaître les personnages... Or je n'ai pas du tout eu cette impression avec Délicieuse Dépendance ! En seulement une soixantaine de pages, Eve Borelli a réussi à me faire adorer ses protagonistes principaux ET secondaires

Tout d'abord, Agathe, notre héroïne et narratrice est absolument géniale. Elle m'a fait mourir de rire par ses remarques/réactions bien senties, mais a su également me toucher rapport à sa relation avec Nico. Au-delà de toutes ses pensées farfelues on a aucun mal à voir à quel point la façon dont il s'est comporté avec elle l'a blessée, et on fait même presque osmose avec elle puisqu'on est pas loin de se sentir presque autant trahie qu'elle par ces événements passés qu'elle évoque.

Nico n'est quant à lui pas forcément hyper présent dans la nouvelle et ce n'est pourtant à aucun moment un problème. En effet on fait tellement front uni avec Agathe qu'on a aucun mal à ressentir toute l'importance, tout le charisme, et tout la sexytude, de ce personnage dans les souvenirs de la jeune femme. Et franchement c'est là toute la force de cette nouvelle, même les personnages secondaires qu'on ne croise somme toute que peu sont parfaitement bien écrits. L'assistant et ami d'Agathe, James ? On a aucun mal à l'imaginer et à l'adorer en deux petites scènes. Le Gros Louis et son rat tricolore ? Je peux vous dire que la rencontre avec ces deux-là m'aura marquée à vie !

En une seul essai, Eve Borelli m'a fait revoir tout mes préjugés sur les nouvelles. Pas soixante-dix pages et je me suis attachée à tous les personnages, pas seulement à l’héroïne, et je peux même vous dire que je regrette profondément que ce n'ait été plus long car je ne voulais pas quitter cet univers. Quelque chose de neuf ou dix fois plus long ça s'rait pas possible ? Ah on me dit dans l'oreillette que ça, ça s'appelle un roman et plus une nouvelle... Bon du coup j'ajoute ma voix à ceux/celles qui réclament à corps et à cri un prequel !

Je profite également de cette chronique pour m'adresser à ceux/celles qui sont un peu "inquiets" concernant l'aspect rugby de ces nouvelles : mes p'tits chats, même si vous ne comprenez rien de rien au rugby, vous n'aurez aucun mal à lire et apprécier les nouvelles de cette opération. Ce sont toujours bel et bien des romances, elles se trouvent juste avoir le rugby sous diverses formes en toile de fond (et pas forcément le rugby professionnel d'ailleurs). Au final c'est surtout l'occasion de lire des petites histoires sur de beaux sportifs, et franchement ça change un peu des nombreuses romances érotiques sur des hommes d'affaires fortunés et torturés non ?

Note : 

Pour découvrir toutes les nouvelles #SexyRugby c'est par là que ça se passe !

1 commentaire:

  1. Tu m'as donné envie de découvrir cette petite nouvelle qui m'a l'air d'être bien agréable !

    RépondreSupprimer