Dernières Chroniques

                 

jeudi 30 juillet 2015

Film || The Longest Ride (Chemins Croisés)

Sortie US/UK : 10 Avril/19 Juin 2015
Sortie Française : 6 Mai (Belgique) / 15 Juillet (France - Sortie limitée à peu de cinémas)

Réalisateur : George Tillman Jr.
Scénariste : Craig Bolotin. Basé sur le roman de Nicholas Sparks.
Avec : Britt Robertson, Scott Eastwood, Alan Alda, Jack Huston, Oona Chaplin.

A la base j'ai un peu une relation love/hate avec les films adaptés des romans de Nicholas Sparks... Ce qui est d'ailleurs assez étrange puisque c'est un auteur que je connais peu, je n'ai lu qu'un seul de ses romans et ce n'est pas un dont j'ai vu l'adaptation, donc on peut même pas dire que j'ai un problème sur le travail de retranscription de l'oeuvre originale. J'ai juste vite compris que les films estampillés Nicholas Sparks n'ont vraiment pas tous le même niveau et que puisque j'ai commencé ma découverte, il y pas mal d'années de cela, avec les deux meilleurs c'était presque voué à l'échec pour les autres. Quand on commence avec A Walk to Remember (Le Temps d'un Automne) et The Notebook (N'oublie Jamais), comment voulez-vous qu'on ne place pas la barre trop haut ? Franchement ma barre d’exigence après ces deux films je l'avais placée à des années lumières au dessus de ce que Dear John et The Last Song (La Dernière Chanson) ont pu prétendre atteindre. Après ces deux déconvenues j'ai donc intégré comme un fait avéré que les adaptations des Nicholas Sparks c'était pas pour moi, mes deux premiers coups de cœurs étaient deux intouchables dont la magie ne se reproduirait pas, et tout le reste ne serait que vaguement médiocre. Sauf que maintenant que j'ai vu The Longest Ride j'me dis que je devrais pt'être revoir mon idée, la norme ne serait pas la médiocrité de The Last Song et Dear John, au contraire ce serait les deux mauvaises exceptions qui confirment la règle !

Le pire c'est que mes préjugés avant de voir The Longest Ride ne s'arrêtaient pas à la qualité discutable des adaptations de Nicholas Sparks. Oh que non ! J'étais aussi très, très, septique sur le casting. Et j'veux pas parler de Britt Roberston que j'avais déjà vu dans une autre rom-com que j'avais bien aimé (The First Time), non celui que je regardais un peu de haut avec un air dédaigneux c'est Scott Eastwood. Dès que j'ai vu son nom à l'affiche je me suis tout de suite exclamée qu'il n'avait sûrement eu le rôle que par son physique de soi-disant beau gosse et par le nom de famille extrêmement célèbre qu'il porte (sans parler de sa ressemblance très avantageuse avec son illustre paternel). Bref je m'attendais clairement pas à ce que Scott Eastwood fasse grand chose d'autre qu'être une belle tapisserie en fond... Bon autant vous dire que je suis tombée de haut. Okay c'est pas un film d'auteur et le mec ne va clairement pas gagner un Oscar, mais punaise ce rôle de cow-boy dans The Longest Ride lui va comme un gant ! Il arrive a être complètement crédible dans ce genre de rôle qui demande un jeu d'acteur simple, un minimum de charisme naturel, et un physique brut devenu un peu atypique à Hollywood. Franchement je revois avec plaisir tout mes préjugés sur la personne après visionnage (et même si c'est loin d'être mon genre de mâle, je suis totalement sous le charme pour vous dire... le mec me vend du rêve américain avec ranch au Texas et musique country, j'adore) ! De plus si j'avais également des réserves sur la crédibilité du duo Eastwood/Roberston, qui au premier abord ne va pas du tout ensemble physiquement, j'ai encore une fois été agréablement surprise. L'alchimie entre les deux acteurs est excellente et le duo fonctionne à merveille pour ce films-ci !

Concernant l'histoire du film en elle-même, je pense que de base elle ne devait pas être des plus faciles à retranscrire. En effet c'est un vrai chassé-croisé entre deux récits, un dans le présent avec nos deux héros et un second raconté par le vieil homme qu'ils sauvent d'un accident, et ça aurait pu vite devenir un vrai imbroglio. Pourtant les deux récits se fondent merveilleusement bien l'un dans l'autre, aidé par les nombreux parallèles assez malins que l'on peut faire entre eux. L'ensemble reste donc très fluide, y'a jamais de frustration de passer d'une histoire à l'autre, et on reste complètement plongé dans notre film du début à la fin. D'ailleurs on se prend parfois de sacré torrents d'émotions au visage, soyez prévenus que ce n'est pas le Nicholas Sparks qui fera exception à la règle : les mouchoirs sont de rigueurs ! (d'une façon qui m'a assez surprise mais de rigueur quand même)

Ainsi The Longest Ride m'a totalement surprise et charmée. Je ne m'attendais clairement pas à passer un aussi bon moment et à être happée par l'histoire d'une si jolie manière. Les acteurs m'ont tous extrêmement convaincus, les deux couples sont magnifiquement bien assortis, et mon petit cœur de glace s'est transformé en petit cœur couinant de midinette l'espace de deux heures. Sachant que ça arrive rarement, c'est un petit exploit !

Note : 

6 commentaires:

  1. J'aime beaucoup Britt Robertson et après ton avis, j'ai vraiment besoin de le voir !! :)

    RépondreSupprimer
  2. Du coup, je l'ai regardé dimanche soir <3 Et je suis d'accord avec ton avis, j'ai aussi adoré. Un très beau film. Je vais surement regarde The Best one dans pas longtemps :)

    RépondreSupprimer
  3. J'avais hâte de lire ton avis, car j'ai aussi vu le film et mourais d'envie d'en savoir plus sur les avis des autres ! J’étais pas du tout emballé, franchement je l'ai regardé pcq je n'avais rien d'autre à faire et j'ai eu du mal a accrocher au début. Mais une fois prise dans l'histoire j'ai vraiment beaucoup aimé, mais je n'ai pas trouvé Eatswood comme étant l'acteur du siècle mais pas désagréable non plus -et c'est clair qu'il vend du rêve dans le genre cow-boy pur et dur 100% Ricains !-
    En tout cas super avis qui est hyper bien construit ! :D

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connaissais pas du tout ce film, et je l'ai ajouté à ma liste de ceux que je dois voir :) !

    RépondreSupprimer
  5. Vu dans l'avion direction Nouvelle Zélande et COUP DE COEUR !
    Mais bon, je suis une fan de Nicholas Sparks et ses adaptation cinematographiques...

    RépondreSupprimer

❤️