Dernières Chroniques

                 

jeudi 30 avril 2015

Les Petites Reines

Éditeur : Sarbacane, Collection Exprim'. 304 pages - 17€

À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet.

L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!!
Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!!

Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée.
En vie, vraiment.


 Rubrique trucs et astuces de la vie, par Tata Mireille : prends les insultes qu'on te jette et fabrique-toi des chapeaux avec. 

Les Petites Reines c'est l'histoire de trois adolescentes dont le seul point commun est d'avoir été élues "Boudins de l'année" du collège/lycée Marie-Darrieussecq de Bourg-en-Bresse. Si pour Astrid, nouvelle en ville, et Hakima, douze ans seulement, c'est le choc, pour Mireille ce n'est définitivement plus une surprise après trois années à truster la tête de cet ignoble classement. Cette dernière prend alors sous son aile les deux autres et de fil en aiguille un projet fou naît : rallier Bourg-en-Bresse à Paris en vendant des boudins pour gate-crasher la garden-party de l'Elysée. Tout simplement.

Pour moi le truc qui fait vraiment mouche, qui m'a totalement happée dans ce récit, et qui est THE argument de vente des Petites Reines c'est sans hésiter l'humour corrosif et impertinent du personnage de Mireille. Il est quasi-impossible de ne pas complètement craquer pour les réflexions et petits traits d'humour qui jalonnent l'ensemble des pages, de la première à la dernière, alors que cette dernière nous narre son périple. (D'ailleurs je vous conseillerais de ne pas lire ce roman en public, du genre dans les transports en commun, croyez-moi que vous ne passeriez pas inaperçu si vous tentiez l'expérience !) Y'a vraiment dans la verve de Mireille, et la façon dont l'auteure la retranscrit via ses mots, quelque chose qui m'a rappelée une héroïne de littérature qui a rythmée mon adolescence : Georgia Nicolson (des romans du même nom écrits par Louise Rennison). Les deux héroïnes ont en commun cette façon irrévérencieuse de manier un sarcasme terriblement rythmant et attachant qui est un régal à lire (et certainement bien coton à écrire).

Bien sur, le roman n'aurait pas tenu aussi bien la route si les autres personnages n'étaient pas aussi percutants que l’héroïne. Astrid qui, il faut se l'avouer, est souvent un peu à côté de la plaque ne manque jamais d'une bonne anecdote pour nous faire sourire et Hakima est attachante par sa douceur et sa fraîcheur. Au final, bien que Mireille soit la leader incontestée du trio, elles se complètent parfaitement toutes les trois et c'est ce qui fait tout leur charme. De plus je suis personnellement assez friande de cette frontière un peu étrange que crée le genre narratif très marqué par la personnalité de l’héroïne. On ne sait jamais si les personnages sont réellement tels qu'on les perçoit ou si notre ressenti est complètement obscurci par la manière dont Mireille nous en parle et ça, c'est plus savoureux !

Au-delà des personnages il y a bien sur le road-trip dans lequel elles se lancent, un road-trip qui permettra aux jeunes filles de mettre en perspective bien des choses, mais il y a surtout cette histoire de concours de boudins sur Facebook. Un concours qu'on a peu de mal à imaginer malheureusement, ou du moins cela n'a pas été compliqué pour moi puisque cela m'a rappelé des événements qui se sont déroulés durant mes années lycée. Un groupe de garçons, qui avaient sûrement de bien pauvres vies et pas grand chose à faire, avait crée un forum (ouais bon c'était y'a 10 ans de ça, on avait pas Facebook, Twitter, & cie à l'époque) pour critiquer, voir insulter, les filles de notre classe de seconde qu'ils trouvaient "moches". Quand l'histoire s'est rependue, les parents d'une des filles visée ont prévenu le lycée afin qu'ils prennent des mesures, ce a quoi le lycée s'est refusé puisque cela se passait "sur internet" (tout comme dans le roman donc). Bizarrement il a fallu que le frère de la fille décide de venir devant le lycée pour menacer ces garçons pour que le proviseur se décide à convoquer les parents. En gros il a fallu que les harceleurs soient menacés pour que y'ai réaction... Cherchez l'erreur. Bref tout cela pour dire qu'on vit malheureusement dans une société où le harcèlement/bullying est un fait courant, bien trop souvent minimisé ou ignoré, et l'auteure le met en perspective de jolie manière dans son récit.

Ainsi Les Petites Reines est une lecture que j'ai énormément appréciée. Non seulement les thèmes abordés permettent de jolies petites leçons qui se distillent tout en douceur au fil des pages, mais en plus l'écriture entre humour et douceur de Clémentine Beauvais rend le résultat exquis. C'était mon premier roman de l'auteure, ce ne sera certainement pas le dernier, et je ne peux que vous conseiller de vous laisser séduire à votre tour par Mireille, Hakima, et Astrid !

Note : ★★★★★

Merci à Charlène et aux éditions Sarbacane pour cette belle découverte.

12 commentaires:

  1. *danse de la joie ! danse de la joie ! danse de la joie !* Oui, je suis heureuse que tu ai aimé... :p
    Bisous ! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toi qui m'a fait prendre connaissance de ce livre alors merci :D
      <3

      Supprimer
  2. Encore un avis positifs pour "Les petites Reines" !! Je vais finir par me laisser tenter, surtout que le résumé à l'air génial.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux vraiment que te le conseiller, c'est le genre de lecture rafraîchissante parfaite pour l'été :)

      Supprimer
  3. Je n'avais pas entendu parler de ce livre mais avec ton avis ce que j'en retiens c'est qu'il a l'air vraiment drôle et aussi frais que sa couverture le laisse supposer :)

    RépondreSupprimer
  4. L'intrigue me fait penser au roman La liste, tu l'as lu ??
    Tiens, tiens, le harcellement mis en perspective d'une jolie manière, ca m'intrigue !
    Je met le titre dans ma WL, je reviendrais te donner mon avis :)

    "un forum (ouais bon c'était y'a 10 ans de ça, on avait pas Facebook, Twitter, & cie à l'époque) " Les moyens ont changé, mais le principe reste le tristement le même :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je ne me suis jamais vraiment penché sur ce roman car les avis ont été globalement assez négatifs :/ Tu l'as lu toi copine ? Tu en as pensé quoi ?

      Malheureusement oui, les imbéciles trouvent toujours un moyen pour répandre leur venin c'est bien triste :(

      Supprimer
  5. Malgré les avis positifs que j'en ai lu il ne me tente pas ://

    RépondreSupprimer
  6. Ce livre a l'air d'être une bouffée d'être frais et plus je vois des chroniques positives, plus j'ai envie de le découvrir. :) Merci pour ton avis Althea. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as l'occasion de le lire fonce !

      Supprimer