Dernières Chroniques

                 

vendredi 6 février 2015

Black Ice

(lu en VO)
Éditeur Français : Le Masque, Collection MSK. Sortie le 4 Février 2015.

L’appel du danger est irrésistible…

En décidant de passer un week-end à la montagne avec sa meilleure amie, Britt était loin d’imaginer que son ex, Calvin, serait aussi de la partie. Tandis qu’elle profite du trajet pour réfléchir à leur histoire, Britt et Korbie se retrouvent bloquées au milieu de nulle part dans une terrible tempête de neige. Bravant le froid glacial, elles finissent par trouver refuge dans un chalet occupé par deux beaux inconnus. Deux malfaiteurs en fuite qui les prennent en otage.

Tandis qu’elle échafaude des plans pour trouver une issue, l’angoisse de Britt grimpe d’un cran : elle découvre que plusieurs meurtres ont été commis dans la région. Sans compter que le comportement bienveillant de Mason, un des deux ravisseurs, est déconcertant : est-il un ennemi ou un allié ? Peut-elle lui faire confiance ? Les apparences sont trompeuses au milieu du blizzard, et les secrets bien gardés…

Black Ice c'est le nouveau roman de Becca Fitzpatrick, l'auteure de la saga Hush Hush, et autant vous prévenir : ce standalone n'a absolument rien à voir avec sa série précédente. Ici pas d'anges ou autres créatures surnaturelles, on est réellement dans le cadre d'un thriller contemporain Young Adult pur et dur. 

Britt, l’héroïne, m'a d'emblée été très sympathique. C'est une jeune femme qui a grandi dans un milieu masculin, sa maman étant décédée quand elle était très jeune, elle a donc été surprotégée et cela a pour conséquence qu'elle a assez de mal à s'affirmer dans la vie de tous les jours. Qu'il s'agisse de son père, de son frère aîné Ian, ou de son ex Calvin, ils la sous-estiment tous énormément et ne lui ont jamais vraiment donné l'occasion de faire ses preuves dans un quelconque domaine. Ironiquement c'est lorsque Shaun et Mason la prennent en otage pour sa connaissance de la région qu'elle a enfin l'occasion de prouver qu'elle n'est pas qu'une demoiselle en détresse ne sachant rien faire de ses dix doigts. D'ailleurs j'ai personnellement trouvé que Britt était une jeune femme capable de faire preuve de beaucoup de bon sens et surtout qu'elle avait un instinct de survie assez développé malgré toutes les situations compliquées qu'elle doit affronter au fil de ce périple. Bizarrement j'ai pourtant vu pas mal d'avis sur la blogo américaine qui se plaignaient de la présence de beaucoup trop de décisions stupides et j'ai beau chercher, si on se met deux secondes à la place de Britt on a du mal à voir où elle peut avoir fauté pour être tant critiquée. 

Concernant les autres personnages, je ne peux malheureusement pas vous en dire grand chose sans vous spoiler. En effet, qu'il s'agisse de Shaun, Mason, Calvin, ou même Korbie, je les ai tous cernés assez rapidement et j'étais plutôt certaine de ma théorie sur le mystère qui parcourt l'ensemble du roman. Même si Becca Fitzpatrick distille ses indices avec parcimonie et intelligence, j'ai eu un fort instinct sur le chemin que prenait les choses et les faces cachées des personnes très tôt dans le roman, donc on ne peut pas dire que je fus particulièrement surprise. Néanmoins on ne peut pas non plus dire qu'avoir deviné les retournements de situations m'ait gâché la lecture puisque l'atmosphère glaciale a su me transporter tout au long du récit. J'étais scotchée à mon bouquin avec une seule envie : arriver au dénouement et voir si mes doutes se confirmaient. 

Ainsi Black Ice est un très bon thriller Young Adult comme j'aime en lire. Becca Fitzpatrick nous offre un récit à l'atmosphère pesante et prenante qu'il est bien difficile de reposer avant d'arriver au dénouement. Globalement mon seul petit reproche au roman concernera un épilogue un peu trop facile et en décalage avec l'ensemble du roman. Si en soit cela ne gêne pas l'histoire, et ne change rien sur ce que j'ai pensé du reste, je me serais tout de même peut-être passé de ces dernières pages. 

Note : ★★★★★

12 commentaires:

  1. Je trouve la couverture de ce livre absolument superbe, malheureusement le sujet ne me semble pas suffisamment original pour que j'ai envie de craquer mais ça sera pour la prochaine fois!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que toi qui n'est pas forcément branchée contemporains c'est pas celui-ci que je te conseillerais ^^

      Supprimer
  2. Ha, la fin ne m'a point trop convaincue non plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord ! J'ai pas très bien compris l'intérêt de cet épilogue un peu niais, ça suffisait largement la façon dont ça se terminait avant ça.

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup la couverture *_*
    Pourtant, j'avoue qu'il ne me tente pas trop...

    RépondreSupprimer
  4. Tiens, tiens, cela semble assez prometteur ! Je me le note
    Au passage, n'étant pas très doué pour les hypothèses concernant l'intrigue des romans/ films et série, je te jalouse ton fort instinct ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sache que mon fort instinct pour deviner l'intrigue des romans est souvent inutile ailleurs. Dans les films par exemple je me fais très souvent avoir en beauté, et ce même quand tout le monde semble s'accorder à dire que le retournement de situation était prévisible ^^

      Supprimer
  5. J'ai cherché la définition de standalone sur google ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça s'dit pas en français ? Je pensais que les termes de standalone et one shot étaient aussi utilisé dans l'édition française, du coup j'me demande ce qu'il est politiquement correct de dire ^^. Tome unique peut-être ?

      Supprimer
  6. Ca n'est pas vraiment mon style du moment mais après tout pourquoi pas, je suis sure qu'il pourrait me plaire ;)

    RépondreSupprimer
  7. J'adore Beca, vraiment. Mais je ne savais pas si j'allais lire ce livre différent de ses précédents.. Tu m'as carrément fait changer d'avis !

    RépondreSupprimer