Dernières Chroniques

                 

jeudi 17 juillet 2014

Au Bois Dormant

Éditeur : Hachette Jeunesse, Collection Black Moon

On l’appelle le Rouet. En référence au « rouet » sur la pointe duquel la Belle au Bois Dormant se pique le doigt dans le conte de Perrault. Car le Rouet est un tueur en série, un criminel qui traque ses victimes dès leur naissance, promettant à leurs parents qu’il leur dérobera la vie le jour de leur seizième anniversaire. Ariane aura seize ans dans quelques mois. Elle décide de s’enfuir plutôt que d’attendre cette mort annoncée. En chemin, elle rencontre Lara, une jeune fille qui lui ressemble comme une sœur. Mais un terrible accident emporte Lara. Elle aurait eu ses seize ans quelques jours plus tard. Dans la précipitation des événements, on confond Ariane et Lara. Et si changer d’identité était la solution pour échapper au tueur ? Ariane décide de se faire passer pour la défunte et continue sa fuite. Mais le tueur est bien plus proche qu’elle ne le croit…

Si je m'attendais à ça ! Si le résumé et la couverture nous promettent une réécriture à la sauce policière et à l'ambiance très certainement bien singulière, j'étais loin de m'imaginer de la qualité qui allait se dévoiler entre ces pages... Au Bois Dormant est un implacable thriller, impossible à reposer, une réécriture originale et inspirée qui file plus d'une fois des sueurs froides !

Ariane va bientôt avoir seize ans, un anniversaire qui pourrait néanmoins lui être fatal. En effet, la jeune fille a été choisie par un tueur surnommé Le Rouet. Des années plus tôt, ses parents ont reçu une étrange lettre les informant que la vie d'Ariane lui serait prise le jour de son seizième anniversaire. Lorsque cette dernière découvre le pot aux roses et que les victimes se sont enchaînées dans une mise en scène macabre inspirée de la Belle au Bois Dormant, Ariane décide de s'enfuir. Pourtant le meurtrier semble anticiper chacun de ses gestes et n'a aucun mal à suivre ses pas, alors même qu'il reste un mystère pour la police et plus particulièrement l'inspecteur Jude Beauvoir...

L'élément qui m'a le plus charmée dans Au Bois Dormant est l'atmosphère particulièrement prenante qui imprègne l'ensemble du récit. Que nous suivions Ariane dans sa fuite ou Jude lors de l'enquête à la poursuite du Rouet, l'ambiance reste oppressante, palpable et envoûtante. Il y a de vrais moments à faire froid dans le dos, notamment lorsque le Rouet et sa mise en scène macabre sont évoqués, et qui nous laissent avec la boule au ventre. Nous sommes totalement pris au piège du récit et on ne peut que se délecter du suspens omniprésent. Le fil rouge du roman magistralement déployé rend d'ailleurs impossible de détourner son attention de cette traque macabre. Jusqu'à la toute fin j'ai été surprise, mon cerveau échafaudant des dizaines de théories et voyant 99% des personnes que l'on rencontre comme des suspects potentiels. On devient quasiment parano au fil des pages et l'auteure réussi tout de même l'exploit de nous surprendre lorsque le dénouement se présente.

Les personnages sont également tous plutôt très bien exploités. Bien sur, deux d'entre eux se dégagent particulièrement : Ariane et Jude. La jeune femme m'a beaucoup plu par sa détermination. Si elle n'est pas une super-héroïne et fait des erreurs sur le chemin, lorsqu'on sait qu'elle avance totalement à l'aveugle puisque ses parents lui avaient tout caché de la menace pesant sur elle, on ne peut qu'être admiratif de son instinct de survie. Néanmoins ma préférence est allée au jeune flic, Jude Beauvoir, particulièrement impliqué dans la traque de ce tueur en série. C'est un personnage complexe, avec pas mal de failles, qui m'a beaucoup touchée et intriguée. Il n'est pas un super-héros non plus et cela encre bien plus le récit dans la réalité, et donc dans l'horreur, que s'il avait été un de ces super-flics qu'on croise si souvent, notamment dans les séries américaines. Au final les personnages eux-même contribuent à rentre le récit encore un peu plus inquiétant et angoissant.

Au Bois Dormant est en fin de compte tout simplement proche de la perfection. Thriller haletant à l'atmosphère pesante et servi par une plume agréablement intelligente, je suis totalement tombée sous le charme de l'oeuvre de Christine Féret-Fleury. A lire sans hésitation ! 

Note : 

Merci à William et aux éditions Hachette Jeunesse pour cette découverte.

21 commentaires:

  1. Une réécriture de conte originale que j'ai beaucoup aimé =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente qu'il t'ai plu aussi :D

      Supprimer
  2. Tu donnes super envie ! Il me le faut ^_^

    RépondreSupprimer
  3. Halalalala, j'ai hâte de sortir ce livre de ma pal ♥

    RépondreSupprimer
  4. Je suis totalement d'accord avec ton avis, ce livre est une bombe !

    RépondreSupprimer
  5. OK. Tu m'achèves. Je le veux MAINTENANT.
    Il m'attirait déjà beaucoup, mais alors là... !

    RépondreSupprimer
  6. Comment lui résister après ça ? Je file le mettre dans ma WL :D

    RépondreSupprimer
  7. J'ai tellement envie de l'avoir ce livre, déjà rien que pour la couverture *.* ♥ Merci pour cette chronique ♥

    RépondreSupprimer
  8. J'ai trouvé moi aussi que c'était un bon livre, original, par contre j'avais l'impression que parfois les actions étaient un peu brouillonnes... En tout cas je suis contente que tu aies aimé!

    RépondreSupprimer
  9. J'ai adoré ce roman et je suis contente de voir que toi aussi!! Au faite, ce matin je me suis commandée if he had been with me ;). Hâte de le recevoir!

    RépondreSupprimer
  10. Ce n'est pas un livre qui m'attirait énormément mais je dois dire que ta chronique donne très envie de découvrir ce roman !
    Du coup, il est fort probable que je finisse par le lire ;)

    RépondreSupprimer
  11. Rhaaa ! il faut que je me le note quelque part. Il a l'air trop bien :)

    RépondreSupprimer
  12. Hâte de découvrir l'ambiance même si je ne m'attendais pas à un thriller ! ^^

    RépondreSupprimer
  13. Si tu dis que ce thriller est vraiment aussi glaçant qu'il y parait alors... tu m'as convaincue ! Je vais le mettre en tête de ma wish list !

    RépondreSupprimer
  14. Proche de la perfection ?! > Dans ma WL !
    Bon tu m'avais déjà eu avec "Jusqu'à la toute fin j'ai été surprise, mon cerveau échafaudant des dizaines de théories et voyant 99% des personnes que l'on rencontre comme des suspects potentiels. On devient quasiment parano au fil des pages et l'auteure réussi tout de même l'exploit de nous surprendre lorsque le dénouement se présente."
    Devenir parano pendant ma lecture, j'adore ça !
    Merci pour cet avis de lecture ultra convainquant.

    RépondreSupprimer
  15. Ca fait quelques temps que je passe et m'arrête devant ce livre quand je vais à la librairie, maintenant, après avoir lu ta chronique, je pense que je vais enfin me décider de l'acheter ! :)

    RépondreSupprimer
  16. Ca n'a pas été un coup de coeur pour moi mais je l'ai tout de même beaucoup apprécié!! Et cette couverture est juste à tomber! *.*

    RépondreSupprimer
  17. Ohhh j'avais déjà trop envie de l'acheter et ta chronique m'y pousse encore plus ! :)

    RépondreSupprimer