Dernières Chroniques

                 

mercredi 19 mars 2014

Touch - Tome 1

Titre original : Denazen #1 - Touch
Éditeur Français : Albin Michel, Collection Wiz.
Recommandation : A ceux qui ont apprécié Amnesia

Deznee, 17 ans, vit seule avec son père, depuis la mort de sa mère. Un soir, elle tombe sur un garçon étrange, au détour d’une de ses balades nocturnes. Kale se révèle plus bizarre qu’elle ne le pensait. Il évite tout contact avec Deznee, comme s’il craignait de la réduire en poussière au moindre frôlement… Lorsque le père de Deznee se retrouve nez-à-nez avec Kale et qu’il dégaine une arme, Deznee décide de fuir. Elle apprend que son père est à la tête de la compagnie Denazen, qui recrute des ados aux pouvoirs extraordinaires pour s’en servir comme armes. Et Deznee a un secret, un talent, dont elle n’a jamais parlé à personne. Et si elle faisait partie du plan de son père… ?

Mon avis :

Dans Touch nous faisons la connaissance de Deznee, une adolescente rebelle qui a des relations compliquées avec son père "avocat" et très peu présent. La jeune fille, recherchant constamment l'attention de ce dernier, fait les quatre cents coups jusqu'au jour où en rentrant de soirée elle tombe sur Kale. Elle décide alors d'aider le jeune homme en le ramenant chez elle afin qu'il puisse échapper à ceux qui sont à sa poursuite... Sauf que Kale est un fugitif échappé de Denazen, une organisation secrète qui abrite des personnes aux pouvoirs psychiques, appelés les Six, et les utilise à des fins tout sauf honorables. Pour Dez, Denazen n'avait toujours été que le nom du cabinet d'avocat de son père. Elle découvre donc que ce dernier n'est nul autre que le responsable de cette organisation dont Kale est l'arme la plus létale. L'adolescent réduit en cendres par simple contact n'importe quel organisme vivant... sauf Deznee. Va alors s'en suivre un vrai jeu du chat et de la souris avec une organisation de Denazen bien décidée à récupérer son protégé le plus rare, à n'importe quel prix !

 Ma peau tue tous les êtres vivants. Sauf toi. Comment puis-je te toucher ? Tous les autres sont morts dans d'atroces souffrances. 

Malgré que cela n'est pas manqué de m'étonner, j'ai particulièrement apprécié le personnage de Deznee qu'on découvre plus en profondeur au fil des pages. Pourtant la jeune femme nous apparaît rapidement comme un peu pénible et tête de cochon. Elle est en colère contre le monde entier et semble bloquée dans une rébellion adolescente plutôt basique. Cependant son personnage est beaucoup plus complexe et développé que cela et c'est avec grand plaisir qu'on s'en rend compte tout au long de notre lecture. Dez est déterminée, forte de caractère, et surtout ne se laisse pas faire. Elle est également relativement rationnelle ce qui compense à merveille l'impulsivité dont elle peut faire preuve à certains moments.

Kale est quant à lui plutôt attachant par sa candeur et son étonnement constant face au monde extérieur. En effet il est un "pur produit" de Denazen, élevé depuis sa plus tendre enfance en tant que simple arme et caché du monde entier entre quatre murs. Son personnage n'est pas sans rappeler celui de Kyle, de la série Kyle XY, où le héros est également un personnage "feuille blanche" sans aucun regard nuancé sur le monde qui l'entoure. Kale est donc totalement ignorant sur toutes les subtilités du monde et n'a absolument aucunes capacités sociales. Ses interrogations pleines de candeurs sont de ce fait terriblement touchantes, malgré qu'il soit bien heureusement capable de s'adapter de manière assez rapide.

 Ils nous isolent, nous cassent. Ils creusent notre cerveau jusqu'à ce qu'ils trouvent ce qui nous permet de tenir puis ils nous l'arrachent. La plupart craquent. Ils cessent simplement d'être et deviennent des armes fabriquées par Denazen. Les autres ne sont que des faibles. En échange de leur humanité, ils obtiennent un semblant de liberté. 

Le scénario du roman est pour sa part très prenant. On est plongé au cœur de l'intrigue dès les premiers chapitres, sans simagrées on entre directement dans le vif du sujet. Le rythme est donc lancé sur les chapeaux de roues dès le début et ne décroit pas jusqu'à la dernière page. La trame principale offre également un bon mélange entre éléments assez prévisibles, car inhérents aux codes du genre, et bonnes surprises qui sauront prendre le lecteur à contre-pied. Il est donc terriblement aisé d'être totalement embarqué par le récit et de ne descendre de bord qu'une fois le livre refermé.

Touch est vraiment un premier tome exaltant qui offre un très bon mélange entre des personnages agréables, une intrigue travaillée et étoffée, et surtout un rythme électrique. Le tout est extrêmement bien servi par un style d'écriture simple et efficace qui s'adapte parfaitement bien à la situation. Contrairement aux autres premiers volets de trilogies qui sont souvent lents et introductifs, Touch plonge promptement au cœur de l'intrigue tout en implantant son univers de manière complète et satisfaisante. Un roman à découvrir

Note : ★★★★☆ (4.5)

Merci aux éditions Albin Michel pour la découverte de ce roman. 

13 commentaires:

  1. Ce livre ne serait pas une copie de la saga Insaisissable "Ne me touche pas" ? ^^
    Mais ton avis est convainquant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh... Je vois pas du tout le lien avec Insaisissable pour être franche ^^'

      Supprimer
    2. Dans ne me touche pas, la jeune fille ne peut pas toucher sans tuer les autres. Il n'y a qu'une personne qu'elle peut toucher. Un peu comme dans ce livre non ? :)

      Supprimer
    3. Soit, mais Tahereh Mafi n'a rien inventé sur ce point donc on peut pas dire qu'elle soit "copiable" -d'autant plus sachant que les deux romans sont sortis sensiblement à la même période (Automne 2011) en version originale. Après ils n'ont pas du tout la même atmosphère, ne serait-ce que par le fait que Touch n'est pas une dystopie, et donc je pense que le rapprochement entre les deux est plutôt superflu.

      Supprimer
    4. Oui j'ai un peu exagéré en parlant de copie ^^ mais en lisant le résumé j'ai direct pensé à ne me touche pas. Mais je te crois, surtout que je n'ai pas lu Touch hihi ;)

      Supprimer
  2. L'histoire à l'air originale et sympa et tu en fais un beau tableau :) Je le rajoute à ma wish-list !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) J'espère qu'il te plaira au moins autant qu'à moi !

      Supprimer
  3. J'ai bien envie de lire ! ^^ Ton avis donne envie ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) J'espère que tu auras l'occasion de le lire alors !

      Supprimer
  4. Hop! Un autre livre dans ma PAL! Merci pour ton avis, j'ai vraiment hâte de lire ce livre!

    RépondreSupprimer
  5. Ça me tente. Mais ça ressemble un peu à la saga Insaisissable. Mais bon, comme tu dis plus haut, c'est juste un détail. J'espère que ce n'est pas que de la romance.

    RépondreSupprimer
  6. J'avais un peu peur car j'avais lu des avis négatifs pour ce livre, le tien est le premier positif que je lis donc ça me rassure un peu :D

    RépondreSupprimer
  7. C'est un peu : Edward qui peut pas lire dans les pensées de Bella.
    Ton avis est positif mais je ne crois pas lire ce roman bien qu'il soit pourtant tentant mais ils me semblent un peu être du vu et revu. Je me trompe peut-être, en tout cas, j'aime bien l'idée, la couverture et le résumé.

    * Be

    RépondreSupprimer

❤️