Dernières Chroniques

                 

samedi 22 mars 2014

Penryn et la Fin du Monde - Tome 1 : Angelfall

(lu en VO)
Titre original : Penryn & the End of Days #1 - Angelfall
Éditeur Français : Fleuve Editions, Collection Territoires. Sortie le 3 Avril 2014.

Les anges ne sont pas ce que l'on croit. Ils détruisent le monde, éradiquent l'espèce humaine.

Dans San Francisco dévasté, Penryn, 17 ans, doit sauver sa jeune soeur, enlevées par ces monstres. Sa seule solution : forcer l'un d'eux à l'aider...

Raffe, privé de ses ailes, voit dans cette alliance contre-nature son dernier espoir. Une jeune femme et son pire ennemi se trouvent liés malgré eux.

Une relation dangereuse... Mais jusqu'à quel point ?

Mon avis : 

 I wonder which will get you killed faster—your loyalty or your stubbornness ? 

Angelfall c'est un cocktail de pleins d'éléments dont le mélange aurait vite pu tourner au vinaigre... Rien que le combo anges et monde post-apocalyptique est a proprement parlé plutôt risqué. Cependant le risque a totalement porté ses fruits dans le cas présent puisque la mayonnaise prend à 200% et le résultat qu'est ce roman est savoureux !

Penryn vit dans un monde complètement dévasté par l'arrivé des anges sur terre. Ces derniers ont mis la planète à feu et à sang, réduisant l'humanité à péniblement survivre dans la peur et la misère. La jeune fille de dix-sept ans, elle, doit en plus maintenir à flot les restes de sa famille composée de Paige, sa petite sœur de sept ans handicapée moteur, et de leur mère schizophrène et paranoïaque. Alors que les gangs gagnent du terrain en ville, elles décident qu'il est temps de quitter leur refuge pour tenter de gagner la relative sécurité de la nature. Cependant leur fuite tourne court lorsqu'elles se retrouvent au beau milieu d'un règlement de compte entre anges. Penryn assiste alors impuissante à l'enlèvement de sa sœur cadette par les créatures ailées et n'écoutant que son courage décide de faire de l'ange laissé pour mort son prisonnier. S'il l'aide à rejoindre la tanière où sa sœur a été emmenée, elle lui rendra les ailes qui lui ont été arrachées afin qu'il puisse se les faire recoudre. L'impensable duo se lance alors dans un périple à la recherche de Paige durant lequel une résistance humaine grandissante et d'étranges créatures cannibales n'appartenant vraisemblablement aux deux camps viendront notamment contrarier leurs plans.

Et ces deux héros, qu'est-ce qu'ils sont engageants et attachants ! Il est très facile de compatir avec Penryn qui fut forcée d'atteindre une maturité certaine très tôt du à la conjoncture de sa famille et de l'univers dans lequel elle évolue. C'est une jeune femme qui ne lâche rien avec un instinct de survie et une loyauté très développé. C'est assez rare d'ailleurs mais j'ai été en osmose complètement avec son personnage donc toutes ses décisions au fil de l'histoire. Je ne dis pas qu'elle ne fait pas d'erreurs ou ne prend pas de mauvaises décisions, mais je crois qu'à sa place j'aurais agit/voulu agir exactement de la même manière qu'elle.

 My friends call me Wrath. My enemies call me Please Have Mercy. 

Raffe reste, quant à lui, un peu plus mystérieux et froid. Les raisons à cela sont cependant assez compréhensibles. Tout d'abord le fait que Penryn soit la narratrice du récit garde le personnage de Raffe a une certaine distance qui n'existe pas entre elle et nous. La seconde raison est que Raffe possède une vraie aura de de danger qui imprègne complètement son personnage. Il a une certaine force et un tranchant qui le rendent complètement magnétique. J'ai d'ailleurs adoré la relation qui s'installe entre eux et son évolution qui est totalement tangible et logique. Entre vous et moi j'étais en mode fangirl total face à leur duo et au personnage de Raffe au point que ce n'était même plus drôle.

Le monde post-apocalyptique mis en place dans le roman est également bien déterminé et finement mis en place par Susan Ee. L'idée d'utiliser les anges dans cette configuration est particulièrement maline sachant que la plupart des romans les mettant en scène soulignent le côté "gardien" de ces créatures. Il est donc très agréable de les retrouver dans un paramétrage plus sombre qui est donc à ma connaissance plutôt inédit. Le rythme du roman est quant à lui palpitant et on se retrouve très facilement complètement pris par le récit. L’immersion est complète, des dialogues efficaces aux scènes plus gores, et le fait que les bases mythologiques soient solides et recherchées ne fait qu'y contribuer.

En conclusion, j'ai adoré Angelfall. L'intrigue est unique et captivante, les personnages terriblement bien travaillés, et l'aspect mythologique fabuleux ! C'est une réussite sans faute pour l'oeuvre de Susan Ee qui a su se démarquer de tous les travers qui vont habituellement de pair avec les anges et les dystopie. Voilà de loin LE livre a découvrir parmi toutes les sorties françaises d'Avril !

 I never thought about it before, but I'm proud to be human. We're ever so flawed. We're frail, confused, violent, and we struggle with so many issues. But all in all, I'm proud to be a Daughter of Man. 

Note : 

19 commentaires:

  1. Je suis fan de tes avis de lectures associés très justement à des gifs hilarants !
    Tu m'as convaincue dès que tu as parlé de mayonnaise. Je me note le tire et j'attends sa sortie ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi c'est plus fort que moi, je ne peux pas rester loin des gifs lorsque j'ai des émotions fortes à expliquer ^^
      Serais-tu secrètement fan de mayonnaise ? :P J'espère qu'il te plaira en tout cas <3

      Supprimer
  2. Ton avis est très tentant et au vu du résumé je pense que ce roman pourrait me plaire. Je le note, merci pour cet avis :)

    RépondreSupprimer
  3. Oh ben ca si c'est pas une chronique motivante ! Hop illico en WL :) Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. YES ! Je suis contente que la chronique t'ai motivée à le lire. J'espère que tu l'aimeras <3

      Supprimer
  4. Pfffff c'est malin, j'ai encore plus envie maintenant :( L'univers surtout me tente énormément. J'ai une petite faiblesse pour le post-apocalyptique et des anges pas gentils ça change pas mal. Surement ma prochaine commande bookdepository, comme ça si j’accroche, hop vite fait la suite ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ouiii lis-le :3 Je suis curieuse de voir ce que tu en penseras (mais je suis sûre qu'il va mega giga ultra te plaire aussi ^^) <3

      Supprimer
  5. Tu sais que tu compromets sérieusement la réussite de mon challenge 0 achats avec une chronique pareille ? Je le veux absolument maintenant !!

    RépondreSupprimer
  6. JE LE VEUUUUUUUUUUUUUXXXXXXXXXXXX
    Voilà c'est tout ♥ Tu es une vilaine ♥

    RépondreSupprimer
  7. Hé ben quelle chouette chronique ! Je voulais déjà le lire mais là, je le veux tout de suite entre mes mains ^^ Ce livre fait l'unanimité j'ai l'impression !

    RépondreSupprimer
  8. Moi aussi je le veux !! =)
    L'univers de ce livre a l'air vraiment captivant !
    Et j'aime bien la couverture du livre ^^

    RépondreSupprimer
  9. Je l'ai, je l'ai, je l'aiiiiiiiiiiiiii <(^-^<) (C'est un bonhomme qui fait le pom-pom girl si tu regardes bien). Bref je l'ai, donc pas besoin de l'acheter (chose que j'aurai certainement du faire après avoir lu ton avis vilaine)

    RépondreSupprimer
  10. OMG il me le fauuuuuuuuut!!! *O*

    RépondreSupprimer
  11. J'aime beaucoup les phrases anglaises que tu as rajoutées. Sinon ce livre est plutôt tentant.

    * Be

    RépondreSupprimer
  12. Ah et la couverture est juste sublime. Encore une fois, je suis venue parce qu'elle a attirée mon regard.

    * Be

    RépondreSupprimer
  13. Ouh, voilà une lecture qui me parle! J'avais beaucoup aimé la saga hush hush autour des anges déchus, et celle là me semble tout aussi prometteuse!
    Je vais voir s'il existe en français, et merci pour ta chronique!

    RépondreSupprimer