Dernières Chroniques

                 

jeudi 13 mars 2014

Le Manoir - Tome 2 : Cléa et la Porte des fantômes

Éditeur  : Bayard Jeunesse
Ma chronique du Tome 1 -
(Attention spoilers sur le tome précédent !)

Désormais consciente qu'elle est un fantôme, Cléa doit découvrir le problème qui la retient au Manoir et l'empêche de passer dans l'au-delà. Liam, très amoureux d'elle, de partir. Un jour, un bruit étrange retentit dans les étages, et Léonidas découvre qu'un mystérieux escalier est apparu, menant à une porte qui donne sur le grenier autrefois inaccessible.Très vite, la vérité s'impose : les fantômes gris, êtres malfaisants qui étaient enfermés au sous-sol, ont pris possession des combles. Les événements se précipitent alors au manoir : il faut apprendre à combattre les fantômes gris, accueillir un jeune pensionnaire de six ans accompagné d'un chien, venir en aide à Emmerance, morte depuis plusieurs siècles, découvrir des secrets enfouis... Quant à Cléa, jour après jour, un bruit, une odeur, une image l'amènent à se souvenir de l'agression qui lui a coûté la vie.

Mon avis :

Dans ce second tome, comme le titre nous le laisse penser, c'est Cléa qui va se retrouver au centre de l'intrigue et narratrice de l'histoire. Nous nous concentrons donc un peu plus sur son personnage, son passé et les causes de sa mort, tout en continuant à explorer les subtilités du Manoir. En effet dans ce second tome, les fantômes gris vont faire des leurs lorsque deux d'entre eux s'échapperont pour venir créer des ennuis à tour de bras. C'est donc un second tome qui approfondit un peu plus l'univers central de l'histoire et nous propose plusieurs révélations sur les personnages principaux.

Si le fait de changer de narrateur pour Cléa me laissait dubitative, principalement à cause du fait que je ne m'étais pas énormément senti proche d'elle dans le tome 1, on s'habitue très rapidement au changement. Il est d'ailleurs assez intéressant de suivre l'histoire de ses yeux puisque cela nous permet de la voir sous un nouveau jour. On se fait une meilleure idée de qui est Cléa et j'ai plutôt apprécié ce que j'ai vu de son personnage au fil de ces nouvelles aventures. Bien sûr le fait que son personnage soit au centre de l'histoire veut donc dire que nous allons enfin avoir des révélations sur son décès. La jeune fille commence peu à peu à avoir des flashs qui lui reviennent et avec l'aide de Liam, et de la carte, elle finira par remettre les pièces du puzzle en place. Si ce fameux puzzle ne s'avère pas forcément original et qu'on le remet très facilement en place en tant que lecteur, cela n'est pas forcément un défaut et cette prévisibilité ne porte pas atteinte au déroulement du récit.

Puisque Cléa nous conte l'histoire, Liam est beaucoup plus en retrait que dans le tome précédent dont il était le narrateur. Cependant il garde quand même un intérêt central au déroulement de l'histoire et il y a même des chapitres qui lui sont consacrés en sortant du point de vue de Cléa pour adopter une narration omnisciente. Je dois d'ailleurs avouer que le premier chapitre qui met en place ce schéma m'a un peu prise au dépourvu. Il n'y a en effet aucun indicateur nous prévenant de ce changement et on démarre tout simplement le chapitre en dehors du point de vue de Cléa. Peut-être que ce serait mieux passé et aurait semblé moins abrupt si le roman avait présenté une alternance assumée entre les points de vue de Cléa et de Liam. Quant aux révélations sur son personnage, j'ai cette fois été très surprise. Je me doutais de certains éléments lorsqu'il a découvert le nom de Liam de Falestan sur sa valise, mais l'ensemble a su m'étonner. J'ai hâte d'en apprendre plus sur ce point en particulier dans la suite des aventures au Manoir.

Au delà de cela j'ai une fois de plus apprécié l'intrigue en elle-même et l'atmosphère du roman. Le Manoir est vraiment un endroit plein de surprises dont je ne me lasse toujours pas après deux tomes. Le côté historique qui incombe aux recherches et voyages entreprit par nos héros via la Carte afin d'aider leurs amis est particulièrement intelligent et bien distillé. Je suis loin d'être une férue d'histoire mais c'est tellement bien inséré au récit que j'apprécie beaucoup ces passages et les attend toujours avec impatience lorsqu'un pensionnaire nécessite l'aide de Liam et Cléa.

En conclusion Cléa et la Porte des fantômes est un bon second tome qui reste complètement dans la lignée de son prédécesseur. Nous découvrons un peu plus le Manoir, les révélations se poursuivent et le mystère s'épaissi. Que du bon !

Note : ★★★★☆

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire