Dernières Chroniques

                 

vendredi 10 janvier 2014

Anna and the French Kiss - Tome 1

(lu en VO)
Éditeur Français : La Martinière Jeunesse. Sortie Février 2014.
Recommandation : A ceux qui cherche une romance contemporaine YA simple et entraînante.

Anna is looking forward to her senior year in Atlanta, where she has a great job, a loyal best friend, and a crush on the verge of becoming more. Which is why she is less than thrilled about being shipped off to boarding school in Paris--until she meets Étienne St. Clair. Smart, charming, beautiful, Étienne has it all...including a serious girlfriend.

But in the City of Light, wishes have a way of coming true. Will a year of romantic near-misses end with their long-awaited French kiss?

Mon avis : 

The more you know who you are, and what you want, the less you let things upset you. 

Anna and the French Kiss est certainement un des contemporains Young Adult les plus populaires sur Goodreads. Les avis sont ultra positifs malgré que le résumé soit plutôt classique, voir cliché; il est donc inutile de vous dire que je ne savais pas sur quel pied danser avant de commencer cette lecture. J'étais pleine d’appréhension, sachant que je suis souvent déçue par les livres dont tout le monde parle et qui ont une note au dessus de 4.00 sur GR, et j'ai donc décidé de faire de ce roman simplement mon livre de chevet (alias le livre dont je lis quelques chapitres avant d'aller me coucher)... Je l'ai commencé un Samedi soir. Dimanche après-midi il était terminé. Conclusion ? J'ai ADORÉ !

Anna aime sa vie telle quelle l'est à Atlanta, Géorgie. Elle vit avec sa mère et son petit frère Seany, a une meilleure amie du tonnerre, Bridgette, et est sur le point de conclure avec son collègue de travail trop canon, Toph. Sauf que son père a d'autre plans pour elle et sa dernière année de lycée : elle ira étudier au Lycée Américain de Paris (aka the School Of America in Paris gentiment surnommé SOAP). Autant vous dire que la jeune fille n'est pas spécialement excitée par l'idée, notamment car le choix ne lui a pas été offert mais tout bonnement imposé. Son père est en effet un auteur de romances à l'eau de rose qui finissent immanquablement mal et où un des protagonistes a souvent la fâcheuse tendance de souffrir d'une quelconque maladie incurable (c'est totalement une parodie de Nicholas Sparks, ne nous mentons pas). Il est très populaire auprès de la gente féminine, a vendu pas mal de ses romans contre de mauvaises adaptations à Hollywood, mais se sent snobé pas ses pairs. Quoi de plus sophistiqué que d'envoyer sa fille étudier à Paris ? Anna a donc le moral au plus bas alors qu'elle s'apprête à commencer sa dernière année de lycée dans un internat huppé se situant dans un pays dont elle ne parle même pas la langue ! Son année prend cependant un tour beaucoup moins dramatique alors qu'elle fait la connaissance de sa voisine de palier, Meredith, qui la prend sous son aile et la présente à ses ami(e)s : Rashmi, Josh et... St. Clair.

ST. CLAIR !

I'm a little distracted by this English French American Boy Masterpiece. 

Etienne St. Clair, qui est appelé par son simple nom de famille la plupart du temps, est un savant mélange Britannique-Américain-Français qui fonctionne à 300% ! Je ne vais même pas essayer de vous mentir, j'ai été totalement sous le charme du jeune homme du début à la fin et son capital swoonworthy affole les statistiques. Il a réellement tout pour plaire et surtout semble bien plus réaliste que les héros qu'on a tendance à croiser. Il est séduisant mais n'est pas parfait, il est notamment assez petit et n'a pas la dentition d'une star de cinéma, il est intelligent et drôle mais a des défauts, notamment une tendance à fuir les ennuis et une peur de l'abandon et de la solitude assez flagrante, etc... C'est vraiment rafraîchissant de voir un héros qui ne doit pas forcément être complètement parfait de la tête au pied ! St. Clair c'est vraiment le genre de mec qu'on pourrait connaître. Le genre pour lequel on ne peut s'empêcher de craquer alors même qu'il est inaccessible. 

La relation entre St. Clair et Anna est tout aussi réelle et tangible que le sont leurs personnages respectifs. Anna est sous le charme du jeune homme mais puisqu'il a une petite amie elle met cette attirance de côté afin de ne pas gâcher l'amitié naissante entre eux. Au delà du reste de l'histoire, de ce qu'est de gagner en indépendance et maturité, leur relation est bien celle qui est au centre du roman (mais avec le titre vous vous en doutiez, bande de malins !). Leur amitié tâtonne, se renforce, évolue, vacille, se transforme, fait un pas en arrière, etc... tout au long du roman. Il y a les hauts, les bas et tout le reste entre. Il n'y a pas de raccourcis faciles et de "on se tombe dans les bras après trois jours". St. Clair fait des erreurs. Anna tombe et retombe souvent dans les mêmes travers. En bref, ils s’apprennent tout au long du roman alors que les changements dans leurs vies respectives les poussent vers une nouvelle maturité. 

Anna est une héroïne adorable que j'ai suivie tout au long du roman avec plaisir. Elle est drôle et rapidement attachante. Sa voix narrative est telle qu'on s'identifie d'ailleurs complètement à elle et qu'on vit chaque moment comme si nous y étions. Il est vrai qu'il est souvent facile lorsqu'on est lectrice de s'identifier un minimum à une héroïne féminin. Cependant il est tout de même rare de ressentir tous les sentiments, les joies, et les peines, avec autant de force qu'à la lecture de Anna and the French Kiss

Avec un peu de recul, maintenant que je l'ai terminé depuis quelques jours, je ne peux m'empêcher de me demander ce qu'il y a de si particulier dans ce roman. Le genre n'est en aucun cas révolutionné, l'histoire assez basique avec une évolution et un happy ending convenus. Mais punaise, qu'est-ce qu'on la vit cette histoire ! Qu'est-ce qu'on s'attache à Anna ! Et surtout qu'est-ce qu'on fangirl sur St. Clair au fil des pages ! Peut-être bien que Anna and the French Kiss n'est pas le livre le plus original du monde, mais c'est un livre honnête, avec des personnages et une histoire bien réalistes, qui nous envoûte et nous transporte ailleurs le temps de 372 pages. Je sais pas vous mais moi je ne saurais demander plus d'un contemporain Young Adult. Stephanie Perkins a su complètement réponde à mes attentes et plus encore !

For the two of us, home isn't a place. It is a person. And we are finally home. 

Note : 

Infos : il y a deux autres tomes se situant dans le même univers. Le second Lola and the Boy Next Door met en scène des personnages qu'on ne connait pas encore, mais apparemment St. Clair et Anna font leur apparition. Le troisième tome Isla and the Happy Ever After aura pour héroïne un personnage qu'on croise quelques fois dans ce premier tome.

14 commentaires:

  1. Whaou ! Ce livre me tentait beaucoup, mais là j'ai juste envie de me ruer sur Amazon pour l'acheter ! Ton avis donne vraiment super envie de le lire ! =O =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ♥ Si tu te décides à te ruer sur Amazon et que tu le lis, j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi :)

      Supprimer
  2. Ben dis donc, quel avis ! Je ne connaissais pas du tout et maintenant j'ai hâte de le lire, bravo !
    Je l'attend avec impatience en vf

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci <3 J'espère que tu l'aimeras si tu le lis alors :)

      Supprimer
  3. Je l'ai dans ma pal. Probablement une de mes prochaines lecture (avant la sortie VF si possible :D)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ouiii :3 J'ai hâte de voir ce que tu vas en penser :D

      Supprimer
  4. Tu es vilaine de faire des chroniques comme ça. Très vilaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non je suis très gentiiiiiille :3

      Supprimer
  5. Je l'avais adoré aussi :) Mais je me suis encore plus attachée aux personnages du deuxième tome ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte de les découvrir ! Je pense que je le lirais en Mars, comme ça avec la sortie du trois en Mai je m'en ferais un tous les deux mois :D

      Supprimer
  6. Anna and the French kiss <3
    Je l'ai dévoré la semaine dernière, il est MAGNIFIQUE. Je suis absolument d'accord avec toi, sur tous les points ( surtout sur Saint Clair :p )
    Cette histoire est vrai, réelle ! Pouahhh j'ai vraiment adoré.

    Ta chronique est géniale <3

    RépondreSupprimer
  7. Bah voilà. Je suis allée sur le blog de Bib, qui a chroniqué ce livre, et qui a mis un lien vers la tienne, de chronique. Et me voilà. Maintenant, je n'ai envie que d'une chose : filer dans la librairie la plus proche. Retiens moi mon brownie, retiiiiiens moiiiiiiiii T.T

    RépondreSupprimer