Dernières Chroniques

                 

jeudi 8 août 2013

[Manga] Judge


Éditeur Français : Ki-oon

Après avoir indirectement causé la mort de son propre frère, Hiro vit rongé par le remords. Deux ans ont passé quand il se réveille soudain dans le noir, menotté et coiffé d’un mystérieux masque de lapin. Au bout d’un couloir, le corps sans vie d’un adolescent, et sept autres victimes terrifiées, enfermées dans une étrange salle de tribunal.

Mais aucun d’entre eux n’est vraiment innocent… Coupables d’un crime resté impuni, tous incarnent un des péchés capitaux: gourmandise, avarice, paresse, orgueil, luxure, envie et colère. Le procès peut commencer… À la fois juges et bourreaux, ils devront choisir toutes les douze heures celui d’entre eux qui sera sacrifié.


L'histoire : 
L'histoire est bien menée tout au long des six tomes et sait rester haletante. Beaucoup compareront cette série à Doubt, autre série de l'auteur publiée également chez le même éditeur; cependant n'ayant pas lu cette dernière, Judge est resté pour moi une histoire sachant se démarquer des autres mangas. Le suspens et l'atmosphère pesante sont bien retranscrits, et jusqu'au dernier moment j'ai eu mes doutes pour finalement me faire complètement retourner le cerveau par un twist final complètement inattendu. Je peux vous dire qu'arrivée au dernier tome j'ai été complètement choquée ! Bref, l'histoire rend très vite accro et mieux vaut avoir les tomes suivants sous la main pour ne pas mourir d'impatience. Dans la lignée thriller, c'est certainement un des mangas les plus efficace et agréable à lire.

Les personnages : 
Le héros, Hiro, est attachant et le suivre reste agréable au fil des tomes. C'est un personnage droit et déterminé, qui peut d'ailleurs parfois un peu énerver par son insistance à vouloir "faire le bien". Il faut également souligner qu'il bénéficie automatiquement d'un capital sympathie puisqu'on ne peut clairement pas se fier aux autres personnages. Ses derniers restent au final des ennemis et on s'attend toujours à voir quelqu'un retourner sa veste à tout moment, à tord ou à raison d'ailleurs.

Les Graphismes :
Ils sont simples mais savent rester efficaces. Ce n'est pas forcément le type de graphisme que j'apprécie le plus, car un peu trop anguleux, mais c'est celui qui s'adapte certainement le plus à ce genre de récit. Les personnages ressortent bien et surtout on les identifie très facilement, ce qui n'est pas du luxe sachant qu'ils arrivent assez nombreux et d'un seul bloc.

Note : ★★★★

2 commentaires:

  1. Il y a une fille en chaise roulante dans la saga ?
    Si non, j'ai du lire Doubt alors (je confond toujours les deux). J'avais beaucoup aimé et c'est vrai que c'est super addictif.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, la fille en chaise roulante c'est dans Doubt :) Je pense essayer de lire cette saga aussi de toute façon ^^

      Supprimer