Dernières Chroniques

                 

mercredi 29 mai 2013

Code Red

(lu en vo)
Éditeur Français : Aucun.

Après avoir été blessée à l'Université par un sublime garçon, Nicole Magette a juré de ne plus jamais risquer de perdre son cœur une fois de plus. Maintenant elle a une structurée et satisfaisante petite vie. Son travail est facile, ses amies sont comme comme sa famille, et les deux seuls hommes constants de sa vie sont ses deux chats, Winchester et Huntigton Peabody the Third. Elle ne sort avec personne, et ne fricote qu'avec des losers, des hommes dont elle est sûre qu'il n'y a aucun risque qu'elle tombe amoureuse. Mais si jamais elle se retrouve en danger, elle a son vieux infaillible Code Rouge prêt à être lancé.

A l'Université, avec ses quatre meilleures amies elles ont crée un système pour tenir à distance les salauds pourtant canons qui pourraient réussir à passer les murs de défense qu'elles se sont érigés. Sept ans plus tard, trois de ses amies ont succombé à leurs derniers Code Rouge et sont heureuses et mariées. Maintenant il ne reste plus que Nicole et son amie la plus proche, Jen, qui sont toujours seules, et Nic est bien contente des choses telles qu'elles sont.

Mais ça c'était avant que Joshua Daniels soit transféré au bureau de Nicole depuis New York et choisi pour travailler avec elle sur un projet spécial. Il est tout ce qu'elle évitait et clamait ne pas vouloir, alors pourquoi n'arrive-t-elle pas à se le sortir de la tête ? Il est tenace, dangereusement séduisant, et aussi sexy qu'un pêché. En gros, il est son pire cauchemar. Nicole se tourne vers ses amies pour l'aider à résister aux nombreux charmes de Josh et à cet inexplicable attirance qu'elle ressent lorsqu'il est près d'elle. Le Code Rouge pourra la sauver cette fois, ou Josh changera-t-il sa vie parfaitement balancée en vrai chaos ?
(Traduction perso.)

Mon avis :

Je vais être franche avec vous, heureusement que je connaissais l'auteur avant de tomber sur le roman car avec cette affreuse couverture je serais passée à côté sans me poser de questions. Et ça, ça aurait été dommage. Je l'avais d'ailleurs évoqué lors de mon achat dans mon IMM, mais si je connaissais grosso-modo le style de l'auteur c'est qu'elle écrivait par le passé des fanfictions Twilight qui me plaisaient bien pour une fois. A noter quand même, car je ne voudrais pas que vous ayez un mauvais a priori, que ce roman n'est PAS adapté d'une de ses fanfictions. Contrairement à certains auteurs qui se contentent de changer les noms et les descriptions avant de publier leur fanfiction, ce travail là est une histoire totalement originale et inédite. 

La chose que j'ai le plus apprécié dans Code Red ce sont les personnages, et particulièrement l’héroïne Nicole. J'ai tout simplement adoré son humour sarcastique et je me suis très facilement identifiée à elle. J'ai surtout apprécié le fait qu'elle soit totalement consciente de ses défauts et de ses réactions parfois irrationnelles. Par exemple elle est très obstinée et a souvent la mauvaise foi de retourner les paroles de ses copines comme elle l'entend, sauf qu'elle est tout à fait consciente de ses travers et ne joue pas à l’innocente victime. Si plus d'héroïnes de romances contemporaines pouvaient être comme elle, j'aurais moins de déceptions dans ce genre. Alors après c'est vraiment ça passe ou ça casse avec Nicole, soit vous accrochez soit vous passez votre lecture à la maudire.... Et moi j'ai accroché à 200% !

Ses quatre meilleurs amies sont également hautes en couleurs et m'ont pour la plupart beaucoup fait rire, j'aurais bien aimé pouvoir les sortir du livre et m'en faire mes copines aussi ! Jen, la plus proche de Nicole, est très douce et attachante, et est surtout un vrai soutien quelque soit les épreuves pour son amie. Mandy quant à elle m'a fait mourir de rire la plupart du temps, j'ai adoré son humour et ses petites réflexions sur Josh pour toujours taquiner un peu plus notre héroïne. Vient ensuite Kim qui est tout aussi drôle, bien que beaucoup plus sarcastique que les autres, et qui surtout n'hésite jamais à recadrer Nic lorsque celle-ci exagère ou part en vrille. C'est le genre de vraie amie qui ne joue pas à l'hypocrite et qui prend le risque de peut-être un peu vexer sa copine, mais toujours pour son bien, et ça en amitié ça gère la fougère ! Au final la seule à laquelle je n'ai pas beaucoup accroché c'est Ashley que j'ai trouvé plutôt mauvaise et pleine de ressentiments, cependant j'ai été chanceuse car c'est celle des quatre que l'on voit le moins de tout le roman. 

Le protagoniste masculin, Josh, est lui beaucoup plus posé et rationnel que Nicole ce qui crée un assez bon équilibre entre eux, surtout lorsque leur relation évolue. Il serait presque parfait ce monsieur avec sa patience légendaire pour supporter parfois les réactions folles/exagérées de notre chère héroïne. C'est un vrai gentleman et il ne se moque même pas de la relation privilégiée qu'entretien Nicole avec la série Supernatural (et il fait bien, on ne plaisante pas avec Supernatural non mais !). J'ai également plutôt apprécié que leur relation ne tombe jamais dans le gros drame même si au fil du livre et de son évolutions les épreuves se présentent tout de même. L'auteur sait bien les gérer et évite également les gros filets de la romance du genre. Au final d'ailleurs le fameux "Code Rouge" que les filles ont crée à l'université, n'est qu'un prétexte à l'histoire et n'est vraiment pas central aux choses comme on pourrait le penser avec le résumé. Ceci dit, ça n'enlève rien du tout à l'histoire et à son déroulement, au contraire.

Pour conclure, j'ai passé un excellent moment avec Code Red et j'ai même été déçue de laisser ses personnages derrière moi une fois ma lecture terminée. Amy Noelle réussi un très bon premier roman, qui offre un bon mélange d'humour et de romance. Le cocktail est réussi et ce premier essai transformé avec succès ! 

Note :  ★★★★

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. C'est mon sombre dessein que de vous tenter ;)

      Supprimer
  2. Je suis intéressée! Ce livre va être adapté en français?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je ne pense pas. C'est édité par une petite maison d'édition indépendante aux US déjà (The Writer's Coffe Shop, qui par exemple avait publié la série 50 Nuances à l'origine).

      Supprimer

Pensez à valider le captcha pour que votre commentaire soit pris en compte ❤️